Nl
Close

BRANDS

B Corps vs Business Roundtable : les CEO américains en mode "purpose"

Lundi 26 Août 2019

B Corps vs Business Roundtable : les CEO américains en mode

De quoi donner du grain à tous ceux qui planchent sur le Meaningful Marketing Framework de BAM : dans une tribune et une annonce pleine page publiées le week-end dernier dans le New York Times, une trentaine de CEO d’entreprises américaines labellisées "B Corp" appellent leurs homologues du puissant lobby Business Roundtable à adopter un modèle de croissance moins inégalitaire, à agir et placer la planète avant les profits.
 
« Nous sommes des entreprises performantes, qui répondent aux critères les plus stricts en termes de responsabilité sociale. Nous avons un rôle essentiel », indiquent les signataires. « Nous fonctionnons avec un meilleur modèle de gouvernance d'entreprise, ce qui nous donne, et pourrait vous donner, un moyen de lutter contre le court-termisme et la possibilité de trouver un équilibre entre profit et purpose », ajoutent-ils.
 
Cet appel fait suite à la publication, quelques jours plus tôt, d'un manifeste émanant du Business Roundtable regroupant les patrons des 180 plus grosses entreprises US. Ce document affirmait que l’optimisation de la valeur pour les actionnaires ne devrait plus être l’objectif primordial d’une entreprise, que celle-ci devrait plutôt investir dans ses collaborateurs, offrir de la valeur à ses clients, traiter de manière éthique Ses fournisseurs et soutenir les communautés de ses environnements opérationnels…
 
Comme l'indiquait Andrew Kassoy, le co-fondateur de B Lab, l’association qui s’occupe du label B Corp, dans The Guardian : ces échanges sont très positifs sur l’élan que cela pourrait donner à l’économie : « C’est un changement culturel important et, certaines des plus grandes multinationales américaines reconnaissent le problème de la primauté des actionnaires - gagner autant d’argent que possible pour les investisseurs. Ils reconnaissent que cela ne produit pas le bon type de progrès économique, de lutte contre les inégalités ou le changement climatique, comme nous le souhaiterions. »
 
Ce "dialogue" en forme de surenchère sociétale entre gros bras de l'industrie, renvoie également aux déclarations de l’économiste et président du WWF, Pavan Sukhdev, à nos confrères de La Libre, où il insiste sur l'importance et le poids des entreprises dans la lutte contre les changements climatiques.

Archive / BRANDS