Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : Un spectaculaire retour à la TV chez ceux qui la regardent moins

Vendredi 20 Mars 2020

Seen from Space : Un spectaculaire retour à la TV chez ceux qui la regardent moins

Nous avions montré la semaine passée que l'audience des news TV avait nettement progressé durant le début de la crise sanitaire (entre le 1er et le 11 mars). Jusque-là l'audience globale de la TV n'avait par contre pas particulièrement augmenté. Tout a changé durant la longue soirée d'attente du jeudi 12 mars, durant laquelle le premier durcissement des mesures a été annoncé. Ce soir-là, non seulement l'audience Total  TV a été bien plus élevée que les jeudis précédents, mais l'audience des Other Screen Usage était anormalement en recul. Les téléspectateurs donnaient clairement la priorité à l'information, au direct et moins au divertissement. 
Depuis ce jour, les Belges ont été invités à de plus en plus de confinement, et les chiffres n'ont cessé d'augmenter au fur et à mesure qu'ils passaient plus de temps à la maison (arrêté au mercredi 18/03). Les audiences enregistrées depuis lundi (16/03) sont tout bonnement spectaculaires. On observe presque un doublement pour les enfants, et des progressions de 40 à 60% chez les 15-34 ans, et de 20 à 40% chez les 35-54, avec des volumes d'audience très comparables entre le Nord et le Sud. Du côté des Other Screen Usage, passé le jeudi 12/03, on observe également une forte progression du volume d'audience, mais cependant proportionnellement moins importante que celle du Total des chaines TV.

On parle ici de l'audience du jour, live ou vosdal (= différée le jour même), à des fins de comparaison dans le temps. Nous saurons dans une semaine si ce supplément d'audience du jour bénéficie d'un supplément d'audience différée les jours suivants (1 à 7 jours après diffusion), ou si la première augmente au détriment du volume de la seconde. 

Quoi qu'il en soit, on observe actuellement une explosion de l'audience de la télévision, ceci à toutes les heures de la journée, et particulièrement chez ceux qui en temps normal la regardent le moins (les enfants et les jeunes adultes), prouvant qu'à l'aune de la crise que nous vivons, la télévision reste un moyen d'information et de divertissement privilégié ainsi qu'une présence difficilement remplaçable pour les isolés. 

Evidemment tout le monde va commencer à prendre ses marques, ses repères et ses habitudes dans la contrainte actuelle, et les indices ne resteront pas nécessairement aussi élevés, mais l'audience de la télévision devrait rester au-dessus de son niveau attendu.

Archive / INTELLIGENCE