Nl


Close

INTELLIGENCE

Seen from Space - Out of home : une mobilité désormais proche de l'ancienne

Vendredi 11 Mars 2022

Seen from Space - Out of home : une mobilité désormais proche de l'ancienne

L'une des rares sources d'information disponibles sur les comportements de déplacements en période de crise sanitaire repose sur les "Community Mobility Reports" de Google. Ces documents sont établis en agrégeant les trajets anonymisés de ceux qui ont la fonction "localisation" activée sur leur smartphone (la source n'est donc pas exhaustive) . Ces déplacements sont recoupés avec une typologie de lieux, celle-là même qui sous-tend Google Maps. En sortent des variations par type de déplacement, établies par rapport à une "baseline" calculée sur les premières semaines de 2020, celles d'avant confinement.

Pour la plupart des catégories, les indicateurs mesurent un changement du nombre de fréquentations des différents lieux, mais pour la catégorie "Résidentiel", et elle seule, l'indicateur est mesuré par un changement dans la durée, c'est-à-dire le temps passé au domicile. Les chiffres de base portent sur des variations journalières, que nous avons agrégées par mois, par souci évident de lisibilité, puisque les données sont maintenant établies sur deux années complètes. 
Même si l'approche mensuelle tend à "écraser" quelques peu les variations, les effets des confinements sont très visibles surtout sur les commerces (retail & recreation) et les transports en commun. La catégorie "parks" semble avoir subi deux moments de fièvre qui sont probablement plutôt liés à la météo : il ne faut quand même pas oublier que la base de calcul est une période d'hiver, froide et peu lumineuse, donc peu propice aux activités extérieures, celles précisément qu'embarque cette rubrique. Or, les deux peaks observés en "parks" coïncident avec les vacances d'été et des météos normalement clémentes. On peut par ailleurs lire l'installation peut-être définitive d'une certaine dose de télétravail, car la rubrique "workplaces" n'a (jusqu'à présent) jamais retrouvé son niveau d'avant-Covid. Pour les transports en commun, le début de l'automne 2021 semblait indiquer un retour à la normale, mais la suite a été marquée par une régression aujourd'hui contenue. L'ensemble montre le retour à une certaine normalité dans nos déplacements, même si cette « nouvelle normalité » présente quelques différences avec la situation d'avant Covid. L'histoire nous dira si nous avons atteint un nouveau point d'équilibre.

Archive / INTELLIGENCE