Nl


Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : les news en ligne, c'est plutôt en semaine

Samedi 26 Février 2022

Seen from Space : les news en ligne, c'est plutôt en semaine

Traditionnellement, aussi bien l'étude d'audience NRS que l'authentification CIM ne livrent pour les titres de presse quotidienne qu'une moyenne journalière unique, qui a parfois été ventilée par jour nommé "hors CIM", mais qui n'est pas systématiquement communiquée. Enfin, ça c'est pour les versions papier. Parce qu'en ligne, avec les données datées que livre le CIM Internet, on peut donc évaluer l'importance relative de chacun des 7 jours de la semaine. C'est que nous avons fait sur la moyenne des données de 2021, avec pour la version en ligne de chaque titre, un indice par jour de semaine.
Principal enseignement général : en ligne, on lit beaucoup moins les newsbrands les deux jours du week-end qu'en semaine. Cela varie d'un titre à l'autre et c'est plus marqué pour les journaux francophones, mais c'est général : par rapport à la moyenne sur 7 jours, la lecture en ligne est inférieure de 3 à 32% (!). Mais pour être juste, il faut reconnaître que les variations les plus fortes sont à mettre au compte des deux titres ecofin, De Tijd et l'Echo, dont la lecture du week-end est en fort recul par rapport au reste de la semaine. 

Rappelons à ce stade que l'image n'est pas complète : quand en ligne il y a une indéniable baisse de fréquentation, les mêmes titres sortent en papier une abondance de suppléments qui, si on en lit ne fût-ce qu'une bonne partie, doivent occuper un bon moment du week-end. D'où la question sans réponse avec les outils actuels : cette relative désaffection de la lecture en ligne va-t-elle de pair avec un accroissement de la consommation des nombreux suppléments et autres magazines proposés par la plupart des éditeurs en "hard copy" ? Dommage, car il serait relativement aisé d'adresser la question. Encore faudrait-il le vouloir.

Archive / INTELLIGENCE