Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space - Digital News Report : peu de nouvelles, mais de bonnes nouvelles

Vendredi 2 Juillet 2021

Seen from Space - Digital News Report : peu de nouvelles, mais de bonnes nouvelles

Basé sur une enquête YouGov réalisée en ligne dans 40 pays, dont la Belgique, le Digital News Report (DNR) de l'Institut Reuters est une bible par rapport à pas mal de sujets : consommation des médias en général et de l'information en particulier, attitudes par rapport aux médias d'information, etc. : la palette est large. L'échantillon de plus de 2.000 répondants annuels garantit une certaine solidité des résultats et bien sûr des comparaisons sont possibles d'une année à l'autre, ainsi qu'entre pays si on le souhaite. 

L'édition 2020 reposait sur un terrain d'enquête réalisé en février de la même année, soit juste avant le confinement. Les données tout récemment publiées, recueillies un an après (février 2021) mettent donc en carte une situation "pré-post Covid" : elles permettent de mesurer en cours de route les conséquences de la pandémie sur les usages et attitudes des Belges envers l'info. 
De ce point de vue, si on examine les sources déclarées, la conclusion serait paradoxalement "no news" : la première source d'informations des Belges reste en ligne (tous supports confondus) pratiquement au même score que l'année dernière, puis viennent la télévision et les médias sociaux, eux-mêmes stables. L'information imprimée est aussi pratiquement au même niveau qu'en 2020, mais sa baisse tendancielle se poursuit, alors que les médias sociaux semblent avoir atteint un plateau. 

Parlant des médias sociaux, leur utilisation pour l'information marque peu de différences d'une année à l'autre : la plus grande concerne WhatsApp qui a progressé de 3 points par rapport à 2020, mais reste loin derrière Facebook, pointé à 41% l'année dernière et à 39% en 2021 (pour s'informer les Belges ont d'ailleurs moins recours aux réseaux sociaux que leurs concitoyens européens). 

En revanche, on remarque de vraies différences sur deux points. D'abord la proportion de répondants qui déclarent avoir payé pour de l'information en ligne était jusqu'ici calée à environ 12% : elle a progressé pour atteindre 16% en 2021, avec des proportions identiques au Nord et au Sud du pays. Les pessimistes trouveront probablement ces 16% encore modestes, et c'est vrai que par rapport à la moyenne de 28% dans les pays nordiques, on est loin du compte. Mais par rapport au Royaume-Uni, avec 8% de répondants déclarant avoir payé pour de l'info digitale, la Belgique fait bien mieux.
 
Deuxième différence, : les éditeurs concernés se réjouiront probablement aussi d'une hausse marquée de la confiance dans l'information : après trois années de baisse continue, les différents indices de confiance se sont fortement redressés à l'exception notable des réseaux sociaux. Notre pays est d'ailleurs parmi ceux où la confiance dans l'information est la plus élevée. Bref, le DNR 2021 n'est pas révolutionnaire, mais il annonce quelques bonnes nouvelles.

Archive / INTELLIGENCE