Nl
Close

INTELLIGENCE

E-privacy : Une petite majorité de la population flamande favorable à l'installation d'une app corona, mais sous de strictes conditions

Jeudi 9 Avril 2020

On parle beaucoup de l'usage d'applications dédiées pour lutter contre le Covid-19 et éviter d'autres épidémies, tout comme on évoque de plus en plus le partage des données de localisation et celui de nos contacts privés. Pour évaluer l'acceptation de la population flamande à ces outils et méthodes, le Kenniscentrum Data & Maatschappij a mené une enquête à l’initiative des centres de recherches imec-MICT-UGent et imec-SMIT-VUB, et en collaboration avec Het Nieuwsblad. 1.708 personnes ont participé à l’enquête. D’après les premières analyses, une courte majorité (51%) y serait globalement favorables contre 39% qui sont contre et le solde qui est indécis. 

En ce qui concerne le partage des données de localisation et de contact en période de crise, 28% des répondants n'y sont pas favorables et ce pourcentage grimpe à 39% lorsqu'on leur pose la question pour l'après-crise. Le principal souci concerne l’usage qui sera fait de leurs données : 78% des sondés craignent que les données personnelles partagées dans le cadre de la crise corona ne tombent entre les mains d’organisations ou d'entreprises à qui elles n'étaient pas destinées. 

Archive / INTELLIGENCE