Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : Un démarrage encourageant pour LN24, mais le chemin reste long

Dimanche 22 Septembre 2019

Seen from Space : Un démarrage encourageant pour LN24, mais le chemin reste long



Promesse tenue. Comme prévu, LN24, la première chaîne de télévision d'information en continu en Belgique francophone a vu le jour ce 2 septembre sous la houlette de professionnels connus (Portnoy, Condijts, Buxant, Rosenblatt), et avec des contributeurs encore plus connus (Onkelinx, Michel, PPDA, Ockrent, Giesbert, Bachelot). Le produit se veut donc assez haut de gamme et vise un public relativement mûr et éduqué. 

A l’heure où nous écrivons nous ne disposons que de 17 jours de données d’audience. Trop peu pour tirer des conclusions définitives, assez pour faire quelques observations sensées. 

Contrairement aux chaînes généralistes le time shift viewing est quasi inexistant pour l’instant sur LN24 (du moins sur les 9 premiers jours d’audience live+7 disponibles). Nous sommes évidemment en période de prise de contact, pas encore dans des habitudes de vision, mais nous savons que l’information est un genre qu’on diffère peu.

Dans ce cadre où le live (+vosdal, soit le différé du jour même de diffusion) représente la quasi intégralité de l’audience, celle-ci a faibli dans les derniers jours observés. Mais passée la vague des premiers curieux, il est clair que pour la majorité des téléspectateurs belges francophones, LN24 est toujours une chaîne à découvrir.

Après 17 jours, seulement 19% des 25 ans et plus avaient pris contact avec la chaîne pendant au moins 3 minutes. Il reste donc beaucoup d’audience potentielle. Ce chiffre peut monter jusqu’à 30% au fur et à mesure qu’on observe des populations plus âgées, plus masculines, et plus favorisées. Mais sur toutes les cibles masculines (adultes) upscale, la chaîne atteint les 2% de part d’audience moyenne sur le total day. Plutôt une bonne nouvelle, ces groupes n’étant pas dans l’absolu des heavy TV viewers. 

Les annonceurs ne s’y sont pas trompé, la majorité de la présence publicitaire étant assurée par les constructeurs automobiles et la finance. Il faut cependant reconnaître que si le téléspectateur-type de LN24 est actuellement un homme (à 70%) issu des groupes sociaux les plus favorisés (à 72%), il est aussi âgé (55+ à 66%). 

C’est durant la matinée (06:00-12:00) que la part d’audience observée est la plus élevée. A contrario c’est en face des grands JT du soir (19:00-20:00) qu’elle est la plus faible, et plus généralement durant le prime time, ce qui est logique. Le démarrage de LN24 n’est donc ni un feu d’artifice ni un pétard mouillé, mais un début encourageant avec encore beaucoup de chemin à parcourir. 

Archive / INTELLIGENCE