Nl
Close

INTELLIGENCE

Kantar évoque l'idée d'une "désalgorithmisation" partielle des plateformes

Lundi 28 Janvier 2019

Kantar évoque l'idée d'une



Parmi les tendances "social media" épinglées par Kantar pour 2019, l'institut de WPP estime que la remise en cause de leur business model pourrait déboucher sur l'apparition de plateformes sociales payantes "non algorithmiques". Kantar estime en effet  que les algorithmes qui sous-tendent les réseaux sociaux sont en train de déformer notre vision du monde et que leur emploi systématique à des fins de recommandation a fini par « créer des boucles de prescription quasi- incontrôlables qui reposent sur des motifs contextuels faussés, aussi bien dans les contenus eux-mêmes que dans la logique de visionnage qui les accompagne ». 

« La consommation d’un contenu est bien trop multifactorielle et complexe pour qu’un algorithme puisse la comprendre avec autant de finesse qu’une intelligence humaine », s’émeut Kantar. 
 
L’institut cite comme exemple Facebook. « On s’aperçoit que son algorithme de recommandation produit toute une série d’effets pervers : les bulles de filtres ou chambre d’écho qui enferment les utilisateurs dans leurs sphères de connaissances et qui sont accusées de favoriser la propagation des fake news ou encore de cibler les contenus pubs selon le profil politique du lecteur. » Avec notamment pour conséquence que, si l’on en croit l’étude Trust in News, la baisse de réputation liée au phénomène des fake news s’est surtout fait ressentir du côté des médias sociaux et des applications de messagerie : « Parmi les 8.000 personnes sondées, seule une sur trois considère les plateformes sociales comme des sources d’informations fiables ; presque les deux tiers redoutent que la personnalisation produise des bulles de filtres. »
 
Selon Kantar, la solution pourrait résider dans une « désalgorithmisation partielle des plateformes » : « Google n’a-t-il pas récemment annoncé l’arrivée de publicités sans personnalisation ? Twitter pour sa part a également annoncé une option dans ses paramètres pour désactiver l’algorithme du réseau social et restaurer le fil chronologique des tweets. Enfin, YouTube a annoncé en avril dernier que son application allait être non-algorithmique...» 

Archive / INTELLIGENCE