Nl
Close

ASSOCIATIONS

L'UBA devient United Brands Association et s'ouvre à toute l'expertise marketing

Mardi 30 Juin 2020

L'UBA devient United Brands Association et s'ouvre à toute l'expertise marketing

L'Union Belge des Annonceurs a vécu. Place à United Brands Association. « Afin de souligner la vision de la marque et parce que le terme "annonceur" au sens le plus strict ne couvre plus la réalité ».  
 
Plus fondamentalement, à partir du 1er janvier, les quelque 350 membres actuels de l’UBA accueilleront les « partenaires d’expertise ». C’est-à-dire ceux ayant « une expertise avérée en marketing » : médias, entreprises de services et les start-ups. Pour autant la mission de l’UBA reste la même : « se focaliser sur les annonceurs et sur le rôle sociétal joué par les marques et en faveur des marques ».
 
« La communauté des membres de l’UBA fait autorité dans l’écosystème du marketing depuis de nombreuses années et sert aujourd’hui de repère aux entreprises, aux consommateurs et à la société », indique encore le communiqué envoyé ce matin à l’issue d’une AG extraordinaire qui s’est tenue le 29 juin. 
 
« L’UBA remplit ce rôle de leader en appliquant quatre principes stratégiques : inspirer, influencer, faciliter et connecter. Afin de pouvoir mieux encore les mettre en oeuvre, l’UBA élargit le profil de ses membres. En reliant les différentes parties au sein de l’organisation, l’UBA aspire à une collaboration plus riche, à une innovation renforcée et au partage des connaissances entre les différents acteurs. L’UBA assume ainsi son rôle actif dans un écosystème plus agile et plus efficace. »

Le CEO de l'UBA, Chris Van Roey, précise que ces changements s'inscrivent dans le plan stratégique initié il y a trois ans ; un plan en quatre phases visant à maximaliser la valeur pour les membres au travers des activités et des services offerts, à développer une stratégie de content, en mettant en place une organisation agile et une plateforme communautaire destinée à devenir un point de référence pour tous les stakeholders. C'est donc à ce niveau que s'inscrivent les changements annoncés qui avaient déjà été entérinés en février par l'AG de l'UBA et implémentés aujourd’hui dans les nouveaux statuts de l'asbl. 
 
Chris Van Roey se défend de toute comparaison avec BAM : l’UBA reste avant tout une association d’annonceurs. De même, pas question d’empiéter sur les plates-bandes d’autres associations comme l’ACC par exemple. 
 
Concrètement, l’UBA demandera à ces nouveaux membres « un engagement actif » lié aux 12 domaines d’expertise définis par l’association (Agency Management, B2B, Content Marketing, Corporate & HR, Marketing Technology, Omnichannel & Sales, Paid Media, PR & Regulation, Research, Data & ROI, Skills, Sponsoring & Events et Strategy & Branding) ; ils auront accès à toute l’information proposée aux membres actuels, mais avec un statut (et un pricing) spécifique de membre adhérent, et ils seront choisis sur invitation par le Comité exécutif. 
 
Chris Van Roey parle d’environ 80 membres adhérents potentiels d’ici 2022. Soit 25% du membership actuel. Parmi les premiers, devraient se retrouver les quatre partenaires actuels de l’UBA : DPG Media, Var, Bisnode et bpost. 
 

Archive / ASSOCIATIONS