Nl
Close

ASSOCIATIONS

Les dangers d'un redémarrage sans la 5G, par Ivan Vandermeersch (BAM)

Mardi 14 Avril 2020

Les dangers d'un redémarrage sans la 5G, par Ivan Vandermeersch (BAM)

Imaginez-vous cet instant il y a à peu près 20 ans, confinés à la maison avec un Nokia 3310 pouvant enregistrer au maximum 20 SMS, avec des abonnements de GSM proposant des forfaits pour deux heures de conversation. Be.Alert ?  Inimaginable ! Connectés, on a pu suivre la crise en direct depuis son développement à Wuhan. Jamais auparavant, lors d’une crise mondiale, nous n'avons disposé d’une telle masse d’informations, instantanément avec notre smartphone et PC portable. 
 
Comme les infirmières et les métiers de première ligne qui maintiennent le fonctionnement de base de notre société, le secteur des télécommunications et ses nombreux techniciens méritent aussi des applaudissements. Ils se battent pour la plus haute qualité des infrastructures et le bon fonctionnement des réseaux indispensables aux services de secours et de soins. Mais aussi pour l’usage massif des solutions de télétravail et de formation en ligne. Et pour ces divertissements vidéo et chats qui aident à maintenir la population à la maison. 
 
La connectivité s’est révélée centrale à la vie confinée
 
Avec le confinement, les d'appels sur le réseau fixe ont doublé et le trafic de données a augmenté de pas moins de 70%. Le trafic mobile a également enregistré 70% de trafic vocal en plus.
 
Le confiné utilise quasi chaque écran dont il dispose comme interface pour des appels, des conférences, de la musique, des jeux, des vidéos ; pour commander à manger, contrôler sa santé … 
 
La visioconférence, encore exceptionnelle il y a peu, devient rapidement la norme maintenant le dialogue. Les contacts avec nos proches restent possibles avec WhatsApp, Messenger ou Skype... L’interconnexion a eu un impact sur tous les aspects de notre vie : travail, éducation, santé, vie sociale. 
 
Bref, le niveau d’utilisation du réseau télécom explose déjà de façon inattendue et cela ira de plus belle avec le redémarrage des activités après le confinement. 
 
La 5G : la connectivité mobile et intelligente
 
Nos entreprises belges doivent pouvoir suivre le pas de l’interconnectivité au moment où les Etats-Unis, la Chine et d’autres économies dominantes travaillent déjà sur une couverture 5G ininterrompue. Et que l'Union européenne veut une couverture 5G optimale avec une vitesse de téléchargement élevée presque partout d'ici 2020. Que ce soit pour le citoyen ou l’entreprise. Une Belgique à la traîne n’est bénéfique ni pour le citoyen ni pour les entreprises. Pour redémarrer il s'agit de faire le pas vers la société post corona.
 
Dans celle-ci, la connectivité affectera la façon dont les individus communiquent, apprennent et pensent. Elle aidera à reconstruire la société et déterminera la façon dont les gens interagissent les uns avec les autres... Ces mêmes technologies numériques et connectées seront surtout capitales pour accélérer des avancées scientifiques aussi urgentes que le développement de nouveaux vaccins et l’anticipation de nouvelles crises.
 
Etant jusqu'à 200 fois plus rapide que la 4G, avec jusqu'à 1.000 fois plus de débit, la 5G n’offre pas uniquement un upgrade nécessaire à nos réseaux actuels qui frisent la saturation. Elle est surtout l’unique réponse technologique aux attentes des usages de la connectivité. 
En sortie de confinement, chacun voudra conserver pleinement certains de ces nouveaux usages "on the go" : participer à une vidéoconférence dans le train, suivre un cours dans un parc, se connecter sans risque au serveur de son entreprise depuis l’aéroport… Et chaque entreprise attendra la plus grande productivité de chaque travailleur. 
 
Contrairement à ce qui se passe dans les économies dominantes, il serait dommage de se priver en Belgique de toutes les technologies disponibles. Il est maintenant plus urgent que jamais de trouver un accord pour la vente aux enchères de ces fameuses licences au-delà des frontières des partis. "Gouverner c’est prévoir !" 

Archive / ASSOCIATIONS