Nl
Close

ASSOCIATIONS

Le New Deal de l'Udecam pour revaloriser les médias locaux

Lundi 2 Septembre 2019

Le New Deal de l'Udecam pour revaloriser les médias locaux

A la veille des Rencontres de l'Udecam, le grand raout annuel organisé par l'équivalent français de notre UMA, son président, Raphaël De Andreis, par ailleurs Chairman et CEO d'Havas Village France, s'est fendu d'une lettre ouverte – intitulée "Le moment est venu de défendre la biodiversité des médias" - dans laquelle il explique pourquoi la variété des supports médias est essentielle pour les dispositifs de communication des marques, appelant à un "new deal media".
 
« La diversité des médias et des solutions technologiques mérite, aujourd’hui plus que jamais, toute notre attention », écrit Raphaël De Andreis. « Et nous, agences médias, avons une responsabilité. Celle d’accompagner et d’expliquer à nos clients que de la diversité naît la différenciation, et au final leur performance. »
 
« L’analogie avec la biodiversité est imparfaite, comme toute analogie, mais nous l’assumons. Dans la nature, la monoculture crée des rendements spectaculaires à court terme, mais elle épuise les sols et est de plus en plus gourmande en eau et en paliatifs », ajoute-t-il joliment.
 
« Il en va de même pour les médias et leur distribution. Les sauts technologiques de ces dix dernières années, notamment avec l’arrivée des plateformes, sont spectaculaires et ont permis l’éclosion de "nouvelles espèces" en matière de média - les pure players, par exemple -, le développement de nouvelles communautés à grande échelle, ainsi qu'une diversité d’opinions. Mais aujourd’hui nous devons entamer une nouvelle phase. Il faut remettre du bon sens dans le système, rééquilibrer les relations pour "protéger" notre écosystème et avec lui une certaine harmonie économique, et disons le démocratique. »
 
« Non, tout ne se vaut pas », observe le président de l’Udecam. « Un journaliste ou un scénariste n’est pas un influenceur par exemple. Dans un cas, une marque s’expose à côté d’un contexte éditorial de haute qualité répondant à des standards précis, et dans l’autres elle flirte avec un "personnage digital" portant un regard très personnel et totalement subjectif sur le monde. »
 
« Les deux ont de la valeur, mais pas de même nature. Le rédactionnel est un allié stratégique dans le temps, tandis que le second est un accélérateur puissant. Les deux construisent la performance du quotidien. »

Archive / ASSOCIATIONS