Nl


Close

MEDIA

LN24 : refinancement ou revente ?

Mardi 21 Septembre 2021

LN24 : refinancement ou revente ?

« Nous avons lancé un processus visant à refinancer LN24 et un partenaire financier a été mandaté pour ce faire, cela ne veut pas forcément dire que l'entreprise est en vente », commentait Joan Condijts, CEO de la chaîne d’info en continu, dans la foulée d’un article très documenté de Trends Tendances laissant entendre que la petite dernière du PAF serait effectivement à l’étalage. 
 
Dans les faits, qu’il s’agisse d’une nouvelle augmentation de capital, d’une vente totale ou partielle, le dossier a été confié à VDP, le bureau conseil gantois en M&A, et il est piloté par Rik Vandenberghe, ancien CEO et toujours administrateur de Besix. En effet, selon Le Soir, actionnaire de référence de LN24 avec Belfius Insurance (37,48% chacun), le groupe de construction serait prêt à céder ses parts. A l’instar de Jean-Pierre Lutgen (Ice Patrimonial - 5,14%), selon la même source, mais à l’inverse de Belfius qui a confirmé son intention de rester à bord. 
 
Comme indiqué par Trends, Le Soir et L’Echo, il nous revient que IPM est intéressé par le dossier. Entre sa reprise de L’Avenir et ses tentatives manquées sur Paris-Normandie et (surtout) RTL Belgium, François le Hodey est en effet de toutes les parties pour renforcer ses offres cross-médias. A ce niveau, une reprise ou une prise de participation d’IPM dans LN24 pourrait sans doute réactiver la possibilité d’une déclinaison radio de la chaîne d’info via DH Radio... Autre candidat potentiellement intéressé par le dossier LN24, selon nos confrères : le groupe immobilier Ghelamco, déjà actionnaire de MediaNation (Business AM, Newsweek, Newsmonkey...).
 
Pour rappel, le montant des pertes cumulées de LN24 s'élève à 7 millions d'euros pour un chiffre d’affaires qui devrait osciller entre 2 et 3 millions d’euros cette année (vs. 1,4 million l'an dernier) et un budget de fonctionnement de 5 millions, selon L’Echo.
 
Depuis sa constitution en octobre 2018, la chaîne a connu cinq levées de fonds, portant son capital à 8,35 millions. Outre les actionnaires précités, elle est détenue par Finance&Invest.brussels (14,47%), Gilles Daoust via sa société 1954 (3,21%) et le tandem co-fondateur Johan Condijts/Martin Buxant à parts égales (2,22%).

Archive / MEDIA