Nl
Close

MEDIA TALKS

Vrai pour le café, faux pour le narcissisme, par Bert Bultinck (Rédacteur en chef, Knack)

Lundi 6 Janvier 2020

Vrai pour le café, faux pour le narcissisme, par Bert Bultinck (Rédacteur en chef, Knack)

Une fois n’est pas coutume, au début du mois d’octobre, nous avons publié un article qui nous concernait directement : « Knack obtient le certificat IFCN pour les vérificateurs de faits », pouvait-on lire sur notre site Knack.be. Nous sommes ainsi la première marque d’information belge à décrocher ce label de qualité international, en compagnie notamment des quotidiens Le Monde et The Washington Post. Pour être certifié, il faut s’engager à respecter strictement le code of principles de l’IFCN (International Fact-Checking Network), dont les mots d’ordre sont transparence, indépendance et souci d’informer clairement les lecteurs. Pour l’instant, Knack est l’unique marque d’information belge officiellement reconnue par ce réseau international. 

Depuis sept ans, notre "factchecker" Jan Jagers se charge de vérifier scrupuleusement le bienfondé de certaines assertions surprenantes. Chaque lundi matin, Jan sélectionne une douzaine de déclarations qui pourraient être soumises à vérification, et nous en retenons une. Les thèses sont très variées : cela va de « un bon café au travail favorise la créativité et l’efficacité » à « ces 40 dernières années, nous sommes devenus plus narcissiques » en passant par « la perception des revenus a été déterminante dans le référendum sur le Brexit ». Pas question pour Knack de procéder à la vérification de ces faits à la légère ! Notre contrôleur y consacre deux journées entières. Il contacte la personne à l’origine de la déclaration pour vérifier les sources, épluche les études scientifiques sur le sujet et demande l’avis de différents experts.

De nos jours, la nécessité de lutter contre les fausses nouvelles est sur toutes les lèvres. Notre monde cherche à tâtons sa voie dans cette nouvelle ère de la post-vérité. Les gouvernements, y compris en Belgique, formulent de belles promesses pour soutenir financièrement diverses initiatives de vérification des faits. Mais, bien souvent, ils en restent aux mots. Knack, en revanche, est réputé depuis près de 50 ans pour son journalisme de qualité, qui met l’accent sur l’exactitude et la (re)vérification de l’information. Au cours des 50 prochaines années, Knack continuera à se concentrer sur la fiabilité et le contrôle des faits. 

Pour conclure, revenons à nos trois exemples. Oui, le café favorise la créativité au travail - mais pas besoin d’une marque coûteuse pour obtenir ce résultat. Oui, les revenus des électeurs ont joué un rôle crucial dans le référendum de Brexit. Quant à notre narcissisme accru, c’est faux…