Nl
Close

25/09/2019

E-News

Top News

DPG Media va réduire la voilure de son département TV

Afin de répondre à la profonde transformation du marché de la télévision, dit-on, DPG Media a annoncé "un ajustement de fond" de son organisation. Le plan concerne le département TV en général ainsi que les services connexes, mais n’aurait aucune conséquence directe sur les autres activités de DPG Media en Belgique. En clair, 145 emplois sont menacés sur les 1.800 collaborateurs que compte le groupe. 
 
DPG Media envisage également de simplifier son management en Belgique et annonce dans le même temps la création de 50 nouveaux postes ; ceux-ci seront, dans la mesure du possible, d’abord repris par les collaborateurs actuels.
 
Par ailleurs, le groupe prévoit d'importants investissements dans le développement d'une plateforme de streaming proposant une offre payante de séries et de films, désignée communément sous le nom de "Netflix flamand". Il entend aussi renforcer ses investissements dans les technologies publicitaires et data. 
 
Kris Vervaet, CEO de DPG Media Belgique : « Nous évoluons vers un nouveau modèle d'entreprise et cela nécessite des changements fondamentaux dans notre organisation et notre méthode de travail. Nous avons besoin de nouvelles compétences pour pouvoir innover avec succès, mais nous devons également devenir beaucoup plus efficaces en télévision traditionnelle. Nous avons mis au point une nouvelle organisation tournée vers l’avenir qui est fondamentalement différente de l’actuelle. L’impact sur la société est considérable et nous sommes conscients que ce n’est pas un message facile à transmettre à notre personnel. »

AGENCIES

La SNCB embarque Blue2purple

La SNCB a choisi Blue2purple pour l'accompagner ces quatre prochaines années dans son processus de digitalisation. Aussi bien au niveau de la mise en place d'une stratégie digitale qu'au niveau opérationnel et technique du déploiement du marketing. 

The Oval Office fête Noël avant l'heure pour Google

Google a fait appel aux équipes de The Oval Office pour l'élaboration des "Retail Seasonal Academies" en Belgique et aux Pays-Bas, au cours desquelles le géant américain a préparé ses clients retailers pour le sprint final avant la période des fêtes de fin d'année, avec au programme différentes séances sur comment les entreprises pourraient assurer une fin d'année réussie grâce au SEO, au SEA, à YouTube et aux autres outils de Google. 
 
Pour marquer le coup, The Oval Office a plongé le Google Atelier Digital à Bruxelles et l'ADAM's ID à Amsterdam dans une ambiance de fêtes de fin d'année en plein été, sapins de Noël, menus sur le thème de Noël, photo sur les genoux de saint Nicolas, compris. Le tout pour 80 personnes à Bruxelles et 129 aux Pays-Bas.

BRANDS

Recupel passe en mode guérilla avec Mediafield

Recupel passe en mode guérilla avec Mediafield

Recupel multiplie les prises de parole ces derniers temps. Après avoir organisé les funérailles de nos vieux téléphones portables, cette fois, l'organisme en charge de l'organisation de la collecte et du traitement des appareils électro usagés et des ampoules, lance une nouvelle campagne nationale en OOH et en mode guérilla avec Mediafield et son bien nommé réseau "The Street", sur base d'une création à mettre au crédit de DDB Brussels. Objectif : sensibiliser les habitants de 20 villes du pays à la collecte et au traitement des frigos et congélateurs. Jouant sur le thème des avis de disparition type Child Focus, la campagne "Disparu" compte pas moins de 15.000 affiches "sauvages" de différents formats pouvant parfois dépasser les 2m2. 

Recupel explique que chaque année, 200.000 frigos ne sont toujours pas collectés correctement et ne sont donc pas recyclés. Sachant qu’un seul frigo ou un seul congélateur mal ou pas du tout recyclé correspond au même impact écologique en émissions de CO2 qu’un parcours de 7.500 km en voiture, on comprend en effet l’importance de faire recycler correctement son frigo usagé par Recupel et de le faire savoir. 

Galeria Inno met les hommes en pole

Jusqu'au 28 septembre, pour pimenter la rentrée, Galeria Inno enrichit sa campagne "So inno" en mettant les hommes sous les projecteurs avec son action "So men So inno", avec au programme une foule d'activités en lien avec le sport automobile, ainsi que de nombreux Gift Cheques et Gift Cards à gagner. Le tout est annoncé dans une campagne signée Havas City.

INTELLIGENCE

GlobalWebIndex : 39% du temps consacré à la TV se passe en ligne

GlobalWebIndex : 39% du temps consacré à la TV se passe en ligne

Le dernier rapport de GlobalWebIndex consacré à la TV en ligne (près de 140.000 personnes interrogées au premier trimestre dans 45 pays) montre que le temps que l'on y consacre est en forte hausse, comme on pouvait s'en douter, à 39% du total TV quotidien (vs. 26% en 2013). 

Chaque jour, la TV accapare 1h17 du temps consacrés aux activités en ligne (lesquelles totalisent quotidiennement 6h49 en moyenne) vs. presque 2h pour la vision de la TV dite classique. 
 
Bien que la part consacrée à la TV en ligne augmente dans tous les pays et auprès de toutes les tranches d'âge, ce sont les 25-34 qui passent le plus de temps en streaming (1h33) et les 16-24 qui consacrent le plus de temps à la TV en ligne en général. 
 
Pour autant, l’attachement à la TV classique ne se dément pas. Elle reste le mode le plus regardé : 43% l'utilisent chaque jour ou presque vs. 19% qui utilisent des services SVOD ou 12% qui regardent les programmes en catch-up ou à la demande. Ces deux derniers modes étant plus populaires chez ceux qui ne regardent la TV que quatre ou cinq fois par semaine, les pourcentages étant alors de 42% pour la télé de rattrapage ou à la demande (42%), 39% pour la télé en direct et 37% pour les services d’abonnement.
 
Autres enseignements :
 
Les consommateurs digitaux ne choisissent pas une forme de télévision plutôt qu'une autre, la grande majorité optant pour des modes de vision combinés, broadcast et en ligne étant perçus comme complémentaires. 
 
Les auteurs de l'étude estiment que les comportements de vision évoluent de l'écran TV traditionnel à la vision ligne, aux médias sociaux, évoquant des plateformes tellement ancrées dans nos vies que le transfert pourrait se faire très facilement sans que le consommateur ne s'en soucie, habitué qu'il est déjà à consommer des vidéos sur ces plateformes.
 
On compte désormais 2,5 devices par utilisateur pour regarder la TV en ligne, avec une proportion croissante de devices mobiles qui sont désormais un peu plus utilisés que le desktop, même si la différence est minime. Toutefois, l'arrivée de la 5G pourrait considérablement renforcer le poids du mobile dans les prochaines années. 
 
Netflix est toujours très largement numéro un du streaming en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique latine, où le service est utilisé par 40% des internautes.
 
Autre constat intéressant à la veille de l'arrivée d'une série de concurrents déclarés à Netflix - Disney+, Apple TV, etc. : la pléthore de services disponibles "fatigue" les consommateurs. L'étude indique que l'offre croissante suscite des effets négatifs sur le plan psychologique, émotionnel et comportemental du fait de trop nombreuses options. 
 
Enfin, on pointera quelques chiffres pour la Belgique (1.274 personnes interrogées) : 35% des sondés disent regarder des émissions en catch up ou à la demande, et le même pourcentage un service SVOD au moins une fois par semaine. Le temps passé à regarder la TV en ligne serait de 39' par jour… Comme aux Pays-Bas (40'), un peu plus qu'en France (36'), un peu moins qu'en Allemagne (46') et nettement moins qu'au Royaume-Uni (1'10"). 
 
L'étude est disponible ici.

MEDIA

JCDecaux renforce son offre Malls

Au cours de l'automne, JCDecaux Malls installera huit écrans digitaux dans les endroits les plus stratégiques du Woluwe Shopping Center et deux écrans dans le shopping Gent Zuid. L'afficheur précise que l'offre sera totalement intégrée à l'architecture des lieux afin de garantir une visibilité optimale. Les écrans feront partie de l’offre nationale de JCDecaux Malls, mais ceux-ci pourront également être réservés séparément.

Seuls les Européens ont le droit à l'oubli

Seuls les Européens ont le droit à l'oubli

Si Google se voit contrainte de supprimer des résultats de recherche des messages liés à des personnes, cela ne devra se faire que sur ses sites dans l'UE. C'est la conclusion d'un arrêt rendu par la Cour de justice européenne qui estime que "le droit à l'oubli" qu'elle avait elle même consacré il y a quelques années, n’a pas de portée mondiale. 

Cet arrêt a été rendu dans le cadre d'un litige opposant Google à la Commission nationale française de l’informatique et des libertés (Cnil) qui lui avait imposé une amende de 100.000 euros en 2016 pour avoir limité ce droit aux extensions européennes du moteur. Google estimait que le "déréférencement" mondial proposé par la Cnil était "complètement intenable et qu'il interférait de manière déraisonnable avec la liberté d’expression et d’information". 
 
Ces dernières années, Google a reçu plus de 850.000 requêtes européennes de suppression d'informations, représentant plus de 3,3 millions d'adresses. Suite à ces demandes, moins de la moitié de ces informations ont été supprimées.

CREATIONS

BBDO scandaleusement chère pour Lidl

BBDO scandaleusement chère pour Lidl

BBDO a développé une nouvelle campagne surprenante, voire déstabilisante, pour Lidl. Celle-ci a été lancée avec des affiches présentant des produits frais vendus par l'enseigne, dont les prix sont scandaleusement élevés. A l'exemple du kilo de pommes vendu 1.500.025 euros ! 
 
L'énormité est aujourd'hui expliquée dans une seconde vague, pour le coup déclinée en télé et radio. Le tout démontre par A +B pourquoi les produits frais de Lidl valent beaucoup plus qu'ils n'ont l'air, et plus précisément pourquoi leur valeur est inestimable au regard des bienfaits qu'ils procurent, pour un prix en réalité ridiculement bas. Un volet sur les réseaux sociaux, à commencer par Instagram est également au programme. De ce côté, le prix scandaleusement élevés des produits frais de Lild sont justifiés par une hotline…

LDV United donne du souffle à Liebig

LDV United donne du souffle à Liebig

Liebig est une soupe complète, idéale à avoir sous la main pendant les journées bien remplies. Un repas complet, plein de légumes pour les urgences. Partant de cet insight, LDV United a créé un spot TV, signé par une nouvelle baseline : "Profiter pleinement, aisément".

Le film a été réalisé par Guy Goossens et produit par Dedsit. 
 

mortierbrigade recommence pour ING

mortierbrigade recommence pour ING

mortierbrigade a goupillé un nouveau spot TV pour ING dans la lignée d'un premier spot diffusé en juin dernier. La campagne "New Beginnings" a pour objectif de montrer qu’il est facile de vivre sa vie à fond grâce au compte à vue en ligne ING Lion Account. Ce second film reprend des images du premier, en combinaison avec de nouvelles prises de vue…
 

Absoluut part à la rencontre des "changemakers" pour 11.11.11

Absoluut part à la rencontre des

Absoluut a réalisé la campagne de rentrée de 11.11.11. qui met en scène les "changemakers", ces personnes qui s'engagent à rendre le monde meilleur. En lever de rideau, l'organisation caritative et son agence lancent "Ubuntu", une chanson de Tourist LeMC et le clip vidéo qui l’accompagne. La campagne proprement dite débutera le 28 septembre avec un événement à l'AB à Bruxelles et comprendra une extension du site web 11.be reprenant les histoires des changemakers, la diffusion de documentaires, ainsi que des spots radio et TV.
 


AWARDS

Le Global Creativity Report vaut lui aussi le détour

Le Global Creativity Report vaut lui aussi le détour

Nous évoquions hier la publication du Global Creativity Report 2019 par les organisateurs des Cannes Lions. Outre les campagnes gagnantes et les "of the year" dont nous avons déjà eu l'occasion de vous parler (voir notre rubrique Direct from Cannes), le rapport fournit toute une série de nouveaux rankings créatifs. Ainsi, on y découvre par exemple que la Belgique se classe 18ième mondiale, à égalité avec l'Afrique du Sud et la Thaïlande et en même position qu'en 2018. 

Côté agences, le top des enseignes européennes les plus créatives est dominé par deux londoniennes - AMV BBDO et FCB Inferno -, devant LolaMullenLowe Madrid, Scholz&Friends Berlin et, assez étonnamment, adam&eve DDB London qui ne se classe "que" cinquième mondiale.
 
Côté people, on notera les meilleurs créatifs du monde, logiquement issus de W+K Portland, qui a trusté cette année les prix d'Agence de l'année et d'Agence indépendante de l'année : les CD Alberto Ponte et Ryan O'Rourke, le Copy Dylan Lee et l'AD Sara Philips.
 
Enfin, on pointera encore le ranking réalisateurs avec en pole les Américains Bryan Buckley (Hungry Man) et Jonathan Klein (Partizan), sans oublier la fantastique britannique Kim Gehrig (Somesuch) à qui l'on doit notamment "Viva La Vulva" ou "Dream Crazier".

PEOPLE

Jeroen Berx rejoint Landvogel

Jeroen Berx (ex Latcho) a fait sa joyeuse entrée chez Landvogel, en qualité de Creative Producer, sous la direction de l'Executive Producer, Yannick Verdonck.

Preferred partners

Technical partners

Magazine

Showtime