FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close
ARCHIVE

mortierbrigade fait preuve de conviction pour De Standaard

Jeudi 29 Septembre 2016


mortierbrigade fait preuve de conviction pour De Standaard
Assets :
spot Tv spot Tv 'rijkepatser' spot Tv 'werkloze' radio 'boerkini' radio 'feminisme' radio 'Armoede Of Rijkdom' print 'moslima' radio 'patser' radio 'werkloze'
Credits :
Client : De Standaard
Contacts : Karel Verhoeven, Emmanuel Naert, Klaartje De Bonnaire
Agency : mortierbrigade
CD : Jens Mortier
CD : Joost Berends
CD : Philippe De Ceuster
Creation : Kwint De Meyer
Creation : Willem De Wachter
Head of Production : Charlotte Coddens
Producer : Lore Meert
Studio : Vito Latorrata, Sophie Bayeul
Film Production Company : Czar
Director : Joe Vanhoutteghem
Producer : Eurydice Gysel, Nele Carlier, Jelle Robbeets
Post-Production : Bieke Dekeersmaecker
Photographer : Titus Simoens
Radio Production Company : Het Geluidshuis

mortierbrigade vient de signer une excellente nouvelle campagne d'image pour De Standaard. Celle-ci a pour objectif d'annoncer le relefting du quotidien et surtout, rappeler son rôle, son positionnement et sa philosophie historiques.

Joost Berends, Creative Partner chez mortierbrigade : « De Standard vient d’être relifté, avec une attention particulière portée à la construction des articles, afin qu’ils permettent plusieurs lectures, notamment grâce à plusieurs points d’entrée beaucoup plus adaptés à la lecture d’un quotidien aujourd’hui. On peut survoler l’article, ou le lire de façon transversale, aisément et rapidement, mais néanmoins en comprendre la substance ; ou se donner le temps de lire ce qui nous intéresse, voire décortiquer l'article de A à Z, et ainsi confronter ses propres opinions à celles des journalistes et personnes interviewées, qui souvent sont diamétralement opposées. C’est ce qui fait la force du Standaard. Ce journal a toujours laissé une place pour le débat dans ses pages. Les journalistes ne s'arrêtent jamais à leur seule conviction, ils mettent en parallèle toutes celles qui existent sur un même sujet, sans aucune censure. » D’où la signature : "Verwacht het onverwachte".
 
Autant d’éléments que Mediahuis a demandé de rappeler dans le cadre du restyling. Une mission que la brigade a magistralement accomplie, principalement en télé et radio et dans une moindre mesure en print. Kwint de Meyer, co-auteur de la campagne avec Willem De Wachter : « Notre mission était de rappeler que si chacun a ses propres convictions, De Standaard ne s'arrête pas à la première, à la plus répandue ou la plus politiquement correcte. Au contraire, il publie toujours un maximum d'avis, si possible divergents. Ce qui rend l'info beaucoup plus riche. »
 
Côté audiovisuel, la campagne comptera au total cinq spots TV et viraux. Les deux premiers déjà en boîte donnent parfaitement le ton. A commencer par cette production dans laquelle une femme voilée lit, face caméra, un texte d'une journaliste du Standaard qui fustige le port du burkini… La Regarder et l’entendre dire que le voile et le burkini sont « des prisons de tissus », est assez perturbant, mais puissant, et surtout la parfaite traduction créative de l'essence même du journal. Tout comme le second spot, beaucoup plus léger, dans lequel un homme visiblement très aisé s'approprie les mots d'un journaliste qui fustige le déséquilibre de plus en plus grand entre les riches et les pauvres… Du caviar !
 
Enfin, épinglons également la radio, qui n'a rien à envier aux productions précitées, tant les créatifs ont ici aussi parfaitement réussi à adapter leur concept au média, et ce, en ne tombant pas dans le piège de la facilité. Plutôt que de simplement reprendre la bande son des spots TV (ce qui aurait également fonctionné, mais avec beaucoup moins d'impact), ils ont préféré traduire leur idée d'opposition de convictions par le simple bruit d'une page de quotidien qui se tourne : avant, l'acteur lit à nouveau un vrai article du titre qui développe une conviction ; après, le même acteur poursuit sa lecture, mais d'un autre article avec une tout autre conviction sur le même sujet… 

JOBS


INTERVIEW

ADVERTORIAL - Onlineprinters partenaire actif du secteur de l'événementiel

ADVERTORIAL - Onlineprinters partenaire actif du secteur de l'événementiel



DOSSIER  



Le difficile accouchement de l'étude stratégique cross-média  


Depuis l’an dernier, les acteurs du marché travaillent au sein du CIM à l’élaboration d’une nouvelle étude stratégique centrale. Mais le chantier avance lentement. Les attentes des médias ne sont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


B2B Press & Communication Awards : les lauréats  


Quelque 200 personnes ont assisté hier soir à la troisième soirée de gala des B2B Press & Communication Awards qui se déroulait à Bozar. Parmi les 11 prix décernés par le Jury de Stephan Salberter...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


IAB MIXX 2016 : les cases en or  


Cette année, le jury des IAB MIXX Awards a décerné sept Gold. Ceux-ci couronnent autant de campagnes et d'annonceurs différents, et cinq agences.

Zoom sur ces campagnes en or pour VOO, Visit...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier