Nl
Close

MEDIA

Pourquoi l'intérêt que Google porte au DOOH pourrait profiter aux "pure players" du média affichage, par Fred Bouchar (MM)

Vendredi 28 Septembre 2018

Pourquoi l'intérêt que Google porte au DOOH pourrait profiter aux

Cet été, après l'annonce de la reprise par Netflix de Regency Oudoor Advertising, un afficheur basé à L.A., pour $300 millions, pas mal de rumeurs ont circulé autour de Google. Selon la presse allemande notamment, la firme chercherait à s'implanter dans l'affichage digital, plus précisément dans les gares et les centres commerciaux. Et ces investissements locaux pourraient être le prélude à un déploiement mondial… 

Alors info ou intox ? Même si le principal intéressé n'a pas jugé bon de commenter ces rumeurs, on peut aisément concevoir que Google ait une carte à jouer en la matière. 
 
D'abord parce que la marque connaît bien la puissance de l'OOH. Comme l'indiquait récemment Bloomberg, les milliards siphonnés par Google dans la pub en ligne sont en partie réinvestis dans le plus "old school" des médias. L'an dernier, Google faisait en effet partie des cinq plus gros annonceurs du secteur aux Etats-Unis, derrière McDo, Apple, Geico et AmEx (source : Outdoor Advertising Association of America).
 
Ensuite, parce que Google peut s'appuyer sur ses connaissances en matière de data et appliquer à l'affichage les recettes qui font le succès de la pub en ligne en termes de ciblage. En cela, le DOOH est un terrain de jeu idéal pour Google : comme sur Internet, la firme pourrait utiliser ses outils de vente en temps réel et s'appuyer sur les données de recherche et de localisation de ses utilisateurs pour cibler les campagnes. 
 
Sachant également que le DOOH connaît actuellement une croissance de 15% par an et que ce segment représente déjà 20% du chiffre du leader mondial du secteur, JCDecaux pour ne pas le citer.
 
Selon plusieurs experts, le groupe français pourrait d'ailleurs être l'un des premiers bénéficiaires de l'extension du business model de Google, parce que ce dernier devra forcément nouer des alliances avec les "pures players" pour investir ce marché. En outre, l'arrivée de Google pourrait également encore titiller davantage l'intérêt des annonceurs pour le DOOH en pleine croissance. Autant de raisons qui expliquent pourquoi ces rumeurs ont dopé l'action JCDecaux en août dernier. 

Archive / MEDIA