FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Sport Events : TV et online, l'équipe gagnante selon Mindshare

Dimanche 10 Juin 2018


Sport Events : TV et online, l'équipe gagnante selon Mindshare
En marge de la prochaine Coupe du Monde de foot, Mindshare a analysé dans quelle mesure on s’intéresse au sport et comment on le suit. Cette analyse est basée sur la huitième édition de Mindreader, l'étude internationale de l'agence média de GroupM menée l'an dernier dans 46 pays. Menée sur une population online 18+, elle permet d'une part de comparer et de faire ressortir les différences de comportements et de valeurs entre pays, et d'autre part, d’identifier des cibles et d’en analyser leur profil. 

Principaux enseignements : Si 70% de Belges déclarent s’intéresser au sport ou être neutres par rapport au sport en général, 43% déclarent le suivre souvent en direct. La télévision reste la plateforme la plus utilisée : 38% y suivent souvent en direct par rapport à 16% pour un suivi souvent en direct des événements sportifs en ligne. Quel que soit le sexe ou la tranche d’âge, le volume généré par la télévision reste très important, l’online étant plutôt complémentaire.
 
Le classement des pays montrant un intérêt marqué pour le sport en général peut surprendre : parmi les 46 pays analysés, c’est l’Indonésie qui ressort en première position avec près de trois adultes sur quatre qui se disent intéressés ou même très intéressés par le sport. Le top 5 se complète par l’Inde, la Turquie, la Colombie et le Venezuela. La majorité des pays européens se retrouvent en deuxième moitié de classement, le leader étant le Portugal avec 70% d’adultes intéressés. Tout aussi surprenant : le classement de la Grande-Bretagne où seuls 40% des adultes se déclarent intéressés par le sport… Un score assez proche de celui de la Belgique (48%). « Ce ne sont donc pas les pays les plus directement associés au football qui sont en tête de peloton », conclut Mindshare pour cette partie. 
 
En ce qui concerne la question de savoir comment le sport est suivi par les Belges qui se déclarent intéressés ou neutres vis-à-vis du sport, Mindshare constate que près de 40% regardent souvent le sport à la télévision, que cela soit les retransmissions en direct ou les moments forts. Quelque 15% suivent souvent en ligne les résumés, les moments forts ou même la compétition en direct. Le suivi d’une compétition sportive en direct sur mobile de manière fréquente reste marginal, de l’ordre de 5%. Les compte-rendus dans les quotidiens sont souvent lus par 15% et la radio par 10% des intéressés ou neutres vis-à-vis du sport. Assez étonnant : 26% déclarent avoir déjà suivi en direct une retransmission sportive sur un site de paris en ligne et 3% le ferait de manière fréquente.
 
En analysant le succès des différentes plateformes de diffusion, Mindshare constate également que la Belgique occupe les dernières places pour le suivi du sport via les réseaux sociaux, le direct sur mobile ou sur les sites de paris en ligne. « Il y a donc certainement du potentiel à développer pour les diffuseurs d’événements sportifs et/ou les médias », remarque l’agence.
 
Parmi les adultes intéressés par le sport, 61% le suivent à la télévision et 39% en ligne. Sur les critères de sexe et d’âge, le volume reste majoritairement généré par les personnes qui suivent souvent le sport à la télévision à l’exception des 18-24 ans, majoritairement online (51%).
 
Plus de détails ici.



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

Bruno Pfalzgraf (Famous Clothes) : « Aujourd'hui, Cameleon, c'est 1,5 million de pièces vendues par an et 120.000 clients actifs qui font au moins une transaction par saison »

Bruno Pfalzgraf (Famous Clothes) : « Aujourd'hui, Cameleon, c'est 1,5 million de pièces vendues par an et 120.000 clients actifs qui font au moins une transaction par saison »



DOSSIER  



BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier