FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : l'inflation média reste inférieure à l'inflation générale en Belgique

Samedi 26 Mai 2018


Seen from Space : l'inflation média reste inférieure à l'inflation générale en Belgique
Nous avons quelque peu élargi le scope des rapports UMA sur l’évolution des prix et coûts de la publicité. Ceux-ci portent chaque fois sur un horizon de cinq ans. Nous l’avons simplement doublé en reprenant des versions précédentes. D’où une évolution sur 10 ans de la moyenne tous médias des tarifs et des coûts aux mille contacts, historique qui commence donc juste avant la dernière grande crise financière de 2008. 

En moyenne, les prix du panier moyen du consommateur belge ont grimpé de 1,9% par an durant cette période. C’est un peu plus que l’évolution annuelle du coût aux mille contacts estimé ici, qui se limite à +1,6%. Et franchement plus élevé que les tarifs, qui connaissent d’une année à l’autre des variations importantes vers le haut et vers le bas, mais dont la moyenne est très proche de zéro. 

`Evidemment, cette estimation des prix et des coûts tous médias offline repose sur un "panier moyen" de l’annonceur tel que fourni par le baromètre MDB-Nielsen. Il n’est pas exclu que des secteurs donnés aient connu des évolutions très différentes en fonction de leur utilisation particulière des médias. Mais la même remarque vaut pour le panier moyen employé par les autorités pour estimer l’inflation…

Il y a dans cette évolution un grand absent : le digital, qui fait de plus en plus partie du panier de l’annonceur. Malheureusement, l’absence de données fiables sur 2017 nous contraint - comme l’UMA - à exclure du panorama l’évolution des coûts de l’espace Internet. Qui a dit qu’avec le Web tout était mesurable ?



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

Bruno Liesse (Newsworks) : « La motivation pour consommer des médias est grande et les médias d'information comme la presse quotidienne restent des piliers dominants »

Bruno Liesse (Newsworks) : « La motivation pour consommer des médias est grande et les médias d'information comme la presse quotidienne restent des piliers dominants »



DOSSIER  



Merit Awards 2019 : les lauréats et les finalistes   


Cette année, aux côtés de la rédaction de MM et sous la présidence de Mieke Debeerts (Chief Customer Experience & Marketing Communications Officer, Belfius), le jury des Merit Awards 2019 a...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Pour s'affranchir des stéréotypes publicitaires  


Ces dernières années, de nouvelles dynamiques publicitaires émergent en miroir de la société. Initiées notamment par des groupes comme Unilever et P&G, elles contribuent à montrer les différentes...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier