FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Keith Weed (Unilever) : "Nos consommateurs n'ont pas confiance en ce qu'ils voient en ligne"

Lundi 12 Février 2018


Keith Weed (Unilever) :
Après son collègue Marc Pritchard (P&G), c'est au tour de Keith Weed d'enfoncer le clou numérique sur les questions de brand safety et de transparence. Anticipant son intervention à la conférence annuelle de l'IAB US qui avait lieu hier, le Financial Times rapporte que le CMO d'Unilever entend demander des comptes aux géants du Net, les enjoignant à faire rapidement le ménage, sous peine de voir son groupe réduire drastiquement ses investissements digitaux.

Récemment auréolé du titre de Global Marketer of the Year par la WFA, Keith Weed ne mâche pas ses mots : « Nous ne pouvons pas tolérer un environnement dans lequel nos consommateurs n'ont pas confiance en ce qu'ils voient en ligne, nous ne pouvons pas continuer à financer une supply chain digitale - sur laquelle nous diffusons plus d’un quart de nos publicités – qui ne vaut parfois pas mieux que les égouts en termes de transparence ». Et d’ajouter : « Unilever n’investira pas dans des plateformes ou des environnements qui ne protègent pas nos enfants, ou qui créent des divisions dans la société et favorisent la haine et la colère. Nous privilégierons l’investissement uniquement dans des plateformes responsables, qui s’engagent à créer un impact positif dans la société ». 



ARCHIVE / BRANDS - STRATEGY






INTERVIEW

Bruno Pfalzgraf (Famous Clothes) : « Aujourd'hui, Cameleon, c'est 1,5 million de pièces vendues par an et 120.000 clients actifs qui font au moins une transaction par saison »

Bruno Pfalzgraf (Famous Clothes) : « Aujourd'hui, Cameleon, c'est 1,5 million de pièces vendues par an et 120.000 clients actifs qui font au moins une transaction par saison »



DOSSIER  



BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier