FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : Nous sommes autant exposés à la pub TV qu'il y a trois ans

Dimanche 10 Décembre 2017


Seen from Space : Nous sommes autant exposés à la pub TV  qu'il y a trois ans
Nouvelles habitudes de vision, démultiplication des écrans, time shift viewing… Nous savons combien la consommation de contenus TV a évolué ces dernières années. Les téléspectateurs, revendiquant de plus en plus de contrôle, sont-ils toujours exposés dans les mêmes volumes à la publicité télévisée ? La réponse est clairement oui. En cette fin d’année 2017 (septembre-novembre), les 18-54 ans ont été exposés en moyenne à autant de spots publicitaire que les trois années précédentes. Les chiffres sont en fait assez stables à travers le temps et le trend de l’exposition moyenne est plutôt à la hausse qu’à la baisse. Même les jeunes adultes (15-34 ans), très actifs, férus d’Internet et de mobilité, ont vu quasi autant de spots cette année qu’il y a trois ans pour les néerlandophones, et même plus en ce qui concerne les francophones.

Il y a bien sûr une exposition aux spots diffusés par TF1 qui est depuis ce mois de septembre partiellement mesurée (seuls les spots belges sont identifiés dans le CIM TV). Ce n’est qu’une partie de l’explication, l’évolution est toujours visible en faisant abstraction de TF1, responsable pour moitié de la progression observée.



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

Ben Priest (ex Adam & Eve/DDB) : « La plupart des publicités actuelles sont mauvaises, mais il en a toujours été ainsi. »

Ben Priest (ex Adam & Eve/DDB) : « La plupart des publicités actuelles sont mauvaises, mais il en a toujours été ainsi. »



DOSSIER  



BTOB Awards 2018 : Les campagnes en or et la marque média de l'année  


Le grand vainqueur de l'édition 2018 des BTOB Awards est LDV United qui remporte trois Gold sur les quatre décernés, et un Silver avec ses campagnes "Dare to sponsor" pour Special Olympics et...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2018 : les campagnes en or  


Parmi les 133 campagnes inscrites à l'édition 2018 des Mixx Awards de BAM, les jurys présidés par Christine Jean (AG), Sonja Klein (OMG), Wim Decraene (Frucon) et Alex Thoré (Magis.company) ont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Re-evaluating Media : de l'impact perçu et réel des médias  


Au début de cette année, Radiocenter, l’organisme de marketing des stations britanniques qui promeut la radio en tant que média commercial, a chargé Ebiquity d'étudier les rapports de force des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier