Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : TF1, ça démarre piano

Vendredi 22 Septembre 2017

Seen from Space : TF1, ça démarre piano

Les raisons qui expliquent le démarrage en douceur de TF1 Belgique ont largement été commentées, et il est clair que le véritable verdict ne tombera qu’en 2018. Ceci ne fait cependant en rien retomber la curiosité pour un lancement finalement plus spectaculaire dans les médias que dans les faits.
 
Après une première semaine (06/09-12/09) très confidentielle, l’activité publicitaire belge sur TF1 a pris un peu d’ampleur en deuxième semaine (13/09-19/09). Après BNP-Paribas et LVMH, on note l’entrée en jeu de trois nouveaux annonceurs du top 100 : Telenet (via Base), Beiersdorf et Ikea.
 
Le volume d’investissements bruts observé a plus que triplé, il reste pour l’instant encore relativement modeste (6% du total des investissements TV Sud en deuxième semaine), mais grimpe rapidement. On notera encore que seuls une quinzaine d’annonceurs sont pour l’instant actifs sur TF1, pour plus de 200 sur l’ensemble des chaînes francophones.
 
A ce stade, les contextes de prime time les plus puissants régulièrement mis en avant par TF1 ("Koh-Lanta", "The Voice kids") n’ont pas encore été utilisés pour les annonceurs belges. Les écrans qui le sont actuellement se situent d’ailleurs, assez bizarrement, majoritairement autour des JT (13h et 20h), qui ne sont a priori pas les contextes les plus porteurs pour les téléspectateurs belges. La grille d’écrans est donc à ce stade sous-utilisée mais son occupation est appelée à grandir.

Archive / INTELLIGENCE