FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Seen from Space : Les pubards sont-ils des gens normaux ?

Vendredi 23 Juin 2017


 Seen from Space : Les pubards sont-ils des gens normaux ?
Les gens de la pub sont des animaux (media) sociaux et des SVOD addicts. Du moins au Royaume-Uni si on en croit l’étude TV/Ad Nation (Ipsos Connect/Thinkbox). Par comparaison aux gens "normaux" (ceux qui ne travaillent pas dans le pub), la propension à utiliser Facebook ou YouTube est 1,5 fois plus élevée ; 2 fois plus élevée pour WhatsApp, 3 fois pour Pinterest, 4 fois pour Twitter ou Instagram et 7 fois pour LinkedIn ! Pour la SVOD, ils sont 2 fois plus nombreux à avoir souscrit un abonnement auprès de Netflix ou Amazon Prime Video.
 
Testant le vieil adage qu’il est difficile d’être à la fois juge et partie, l’étude britannique s’est penchée sur la manière dont les pubards et les gens normaux, évaluent leur consommation TV/Video. Les deux groupes surestiment énormément le temps consacré à la vision TV/Video autre que la vision TV traditionnelle sur grand écran. Mais ce qui est plus étonnant, c’est que les gens normaux surévaluent moins les volumes que les gens de la pub, qui évaluent vraisemblablement la situation générale à travers un prisme trop techno friendly/connecté. Ainsi, les pubards estiment la part de vision TV consommée sur smartphone/tablette/laptop par les gens normaux à 37%, alors que la très sérieuse et officielle étude BARB la mesure à … 2% ! Même logique pour la SVOD, évaluée à près d’une heure et demie par jour et mesurée à 11 minutes, ou YouTube évaluée à 62 minutes pour 16 mesurées.
 
A côté de ce clin d’œil à notre profession, l’étude réitère la constatation que la publicité télévisée recueille toujours une très forte confiance, de la part des gens de la pub comme des gens normaux. 



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH






INTERVIEW

Antoinette Ribas (DDB) : « Si nous voulons rester connectés à notre public, nous devons encourager la diversité au sens large, et non uniquement celle du genre »

Antoinette Ribas (DDB) : « Si nous voulons rester connectés à notre public, nous devons encourager la diversité au sens large, et non uniquement celle du genre »



DOSSIER  



Profitability Survey 2017 : la croissance aura été de courte durée pour les agences ACC  


Chaque année, l’Association of Communication Agencies (ACC) rassemble les données financières de ses membres en vue de prendre la température du marché. Le résultat pour 2017 ? Une stagnation de...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Forrester incite les holdings publicitaires à revoir leur business model  


L’entreprenariat créatif peut-il sauver le business model des agences de communication ? Ainsi s’interroge Ted Schadler, VP Principal Analyst chez Forrester, sur le célèbre blog de son employeur,...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Saatchi & Saatchi New Directors' Showcase : les choix de Ridley Scott  


Le jeudi matin, les habitués des Cannes Lions ont fait sagement la file pour assister à l’un des temps forts du festival : le New Directors’ Showcase de Saatchi & Saatchi. Cette année, la séance a...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier