FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

CAMPAIGN OF THE WEEK

20something en état pour l'AWSR

Dimanche 17 Juin 2018


20something en état pour l'AWSR
Assets :
video 'enterrement' video 'homard' video 'homme en string' radio 'pirate' radio 'sioux'
Credits :
Client : AWSR - Agence Wallonne pour la Sécurité Routière
Contacts : Anne Salmon, Marine Yvergniaux
Agency : 20Something
Account Manager : Aurélie Bouchez
Strategic Planner : David Burny
CD : Quentin Watelet
Creation : Alexandre Grevesse
Creation : Louis Roba
Motion Designer : Jordan Rubens
Art Buyer : Marc Van Den Bossche
Sound : Bleu Nuit
Radio Production Company : Bleu Nuit
Film Production Company : Ristretto
Director : Kris Debusscher
DOP : Bruno De Greave
Producer : Lies Bronselaer

​20something a développé une campagne de sensibilisation pour l'Agence Wallonne pour la Sécurité Routière. Pour une fois, l'objectif n'est pas de convaincre les fêtards de ne pas reprendre le volant un verre (et/ou autre) dans le nez, mais bien d'encourager leur entourage à enfin assumer leur rôle d'ange gardien.

« En 2016, 124 personnes ont perdu la vie en Wallonie dans un accident de weekend, dont près de la moitié (45%) survenu pendant la nuit », introduit-on du côté de l’Agence Wallonne pour la Sécurité Routière. « Les jeunes sont particulièrement touchés. 68% des conducteurs impliqués dans un accident mortel survenu pendant une nuit de weekend sont âgés entre 18 et 34 ans. C’est en partie dû au fait qu’ils sont davantage présents sur les routes les nuits de weekend qu’aux autres moments de la semaine. »
 
L’AWSR souligne également que la conduite sous l’influence d’alcool et/ou de drogue, à laquelle s’ajoute la fatigue des retours de sorties, est largement en cause dans les accidents survenant le weekend. Idem avec l’usage détourné́ de certains médicaments en association avec de l’alcool, dont les effets sont aggravants. Les nuits de weekend, un conducteur sur deux testé à la suite d’un accident corporel est positif à l’alcool et 1 conducteur sur 4 a consommé de la drogue…
 
« L’AWSR souhaitait sensibiliser les conducteurs et leur entourage aux dangers de la conduite sous influence », enchaîne le CD de 20something, Quentin Watelet. « Nous sommes partis du constat que trop souvent, nous avons tendance à ne pas oser faire de remarque à nos proches ou à nos amis à propos de leur incapacité́ à reprendre le volant tant qu’ils ne présentent pas vraiment de signes extérieurs extrêmes, comme par exemple le fait de ne plus pouvoir marcher. Pourtant, empêcher un ami qui n’est pas en état de reprendre la route peut lui sauver la vie. L'AWSR souhaitait mettre en exergue ce rôle crucial que peut jouer l'entourage et l'encourager à s'exprimer. »
 
Chose que le CD et ses troupes ont réalisée via deux affiches présentes le long des autoroutes et des routes secondaires en Wallonie, mais surtout au travers de vidéos en ligne et de spots radio à l'humour noir de circonstance, pour le coup, parfaitement maîtrisé. Le tout met en scène de joyeux lurons confrontés aux conséquences de leur égoïsme, préférant leur tranquillité à la sécurité de leurs amis ou proches.
 
« Le message est double. D'une part, nous rappelons aux usagers de la route que si le conducteur n’est pas en état, la fin d’une super soirée peut vite se transformer en un véritable cauchemar. D'autre part, nous montrons que l’entourage peut éviter une fin de soirée tragique en empêchant un conducteur sous influence de reprendre le volant. »
 
Précisons enfin que l'AWSR a lancé, en parallèle et en collaboration avec le Groupement national des entreprises de taxis (GTL), un projet pilote visant à mettre en vente 10.000 chèques taxi "BackSafe en Wallonie". Ceux-ci peuvent être utilisés par les jeunes pour rentrer en taxi de jeudi à dimanche, entre 23h et 6h, au départ de sept villes wallonnes (Liège, Charleroi, Mons, Verviers, Namur, Tournai et Arlon). Le principe est simple : un chèque vaut 5 euros mais ne coûte que 2,50 euros à son utilisateur. Plusieurs chèques peuvent être utilisés pour payer une course et le taxi peut être partagé à plusieurs. 15 compagnies de taxi (146 voitures) ont déjà confirmé leur participation. Les chèques peuvent être commandés via le site de l’AWSR.

ARCHIVE






INTERVIEW

Alex Thoré (Magis Company) : « Ma potion magique, c'est le positivisme et les résultats »

Alex Thoré (Magis Company) : « Ma potion magique, c'est le positivisme et les résultats »



DOSSIER  



Creative Belgium Awards 2018 : le Grand Prix et les 13 campagnes en or  


A l'instar de l'édition 2017, une seule campagne a été couronnée d'un Grand Prix cette année aux Creative Belgium Awards : "Closer than you think" pour Child Focus dans la compétition Media...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


AMMA 2018 : les cases en or  


C'est donc Mindshare qui décroche le titre d'Agence de l'année aux AMMA. L'agence drivée par Gino Baeck (photo) repart également avec le Gold en Best Use of Native & Content pour "Open Kitchen"...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


BOA & BOCA 2018 : les cases en or  


Les Best of Activation ont rendu leur verdict avec cette année, 38 prix décernés. Parallèlement aux BOA, l'ACC et Custo organisaient pour la première fois les Best of Content Awards qui ont eux...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier