FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Geoffrey La Rocca (Teads): « En terme de brand safety, il n'y a pas de meilleure garantie que le contenu journalistique »

Vendredi 6 Octobre 2017


Geoffrey La Rocca (Teads): « En terme de brand safety, il n'y a pas de meilleure garantie que le contenu journalistique »
Il y a quelques jours, la direction française de Teads faisait escale à Bruxelles pour un lunch-débat organisé par MM avec plusieurs experts des agences médias autour de l'avenir de la vidéo. Nous en avons profité pour tirer un premier bilan d'un an de présence de Teads en Belgique avec Geoffrey La Rocca, Managing Director France.
 
Passé aux mains du groupe Altice en mars dernier, Teads est actif en Belgique depuis un an. Pourriez-vous tout d’abord nous rappeler ce qu’englobent précisément vos activités ?
 
Avant tout, Teads s’appuie sur un réseau international de 25.000 éditeurs qui représentent plus d’un milliard d’internautes. Ceux-ci offrent un contexte permettant de diffuser des campagnes de manière sécurisée. Grâce à notre plateforme "Supply Side", les éditeurs peuvent automatiquement gérer leur espace publicitaire et générer des revenus, tant sur desktop que sur mobile.
 
Par ailleurs, nous avons mis au point un format vidéo "outstream", voulant dire que nous pouvons placer du contenu vidéo sans passer par les canaux traditionnels. Ce contenu peut être intercalé entre deux "paragraphes" d’un article, mais également intégré au newsfeed d’un smartphone, par exemple.
 
Quel bilan tirez-vous de votre première année de présence en Belgique ?
 
Le marché belge est très développé en matière de vidéo, de mobile et de programmatique. Nous sommes donc très satisfaits de l’accueil qui nous a été réservé : l’installation de Teads en Belgique a été plutôt aisée. Toutes les agences médias travaillent aujourd’hui avec Teads ou l’ont déjà testé.
 
En ce qui concerne les éditeurs, nous en sommes à une couverture d’environ 80%. C'est un pourcentage que nous voulons encore faire grandir, mais nous pouvons sans crainte affirmer qu’aujourd’hui déjà nous offrons une alternative puissante à Google et Facebook.
 
Nous arrivons au bon moment avec des solutions à part entière pour les questions cruciales que sont la viewability, la brand safety, l’user experience et la mesurabilité. La lecture de notre produit peut être interrompue et celui-ci n’est pas intrusif en view to play. Par ailleurs, nous en garantissons l’utilisation dans un environnement hautement qualitatif, celui du contexte offert par les éditeurs. Nous acceptons de faire auditer toutes nos mesures par des tiers, au contraire des GAFA. Par ailleurs, nous sommes tournés vers l’avenir et dans ce cadre, nous disposons de nombreux outils techniques en interne. Notre force réside dans nos 100 ingénieurs basés à Montpellier, qui nous permettent de travailler de manière très avancée et de nous adapter très rapidement à des systèmes qui ne cessent d’évoluer.
 
Quels sont pour vous les grands défis de demain?
 
Les data bien sûr et la taille, mais également les possibilités offertes par le format display. Une dimension que nous réinventons en garantissant un temps de vision de 3 à 5 secondes, qui apporte une réponse au problème de la faible visibilité.
 
Pour ce qui concerne Teads en Belgique plus précisément, nous travaillons au renforcement des équipes néerlandophones et à l’élargissement de la couverture auprès des éditeurs. Nous voulons conclure des partenariats avec les grands annonceurs, pour, entre autres, les aider avec le savoir accumulé et notre expertise. Nous ne vendons pas seulement des vidéos, mais également une expérience. Et enfin, le développement du mobile va également jouer un rôle central. La manière de l’utiliser diffère de celle de l’ordinateur.
 
Teads permet-elle de lutter efficacement contre l’ad blocking?
 
Ma réponse semblera peut-être banale, mais il s’agit en premier lieu de réfléchir aux raisons qui poussent les gens à installer des adblockers. Les médias travaillent aujourd’hui avec de trop nombreux partenaires, ce qui induit une multiplication des formats intrusifs. Nos produits permettent d’apporter une solution. En terme de brand safety, il n'y a pas de meilleure garantie que le contenu journalistique. Nous devons à nouveau donner au contenu une place centrale dans la publicité ; ce sont les éditeurs qui détiennent la clé de l’engagement à l’égard de la publicité. 



ARCHIVE / MEDIA - ONLINE

JOBS




INTERVIEW

Karl Gilis (AGConsult) : « Le digital persuasion design de Facebook frôle l'immoralité »

Karl Gilis (AGConsult) : « Le digital persuasion design de Facebook frôle l'immoralité »



DOSSIER  



Comment REI continue à faire évoluer #OptOutside  


Deux ans après le succès mondial de #OptOutside, Tim Nudd d'Adweek nous raconte comment la marque REI a capitalisé sur son concept et créé un véritable mouvement de société.

En 2015, la chaîne...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


B2B Awards 2017 : les lauréats  


La quatrième édition des B2B Awards a rendu son verdict. Les jurys Press et Communication, présidés par Alex Thoré (Proximus) ont décerné quatre prix dans la première compétition et 10 dans la...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Mixx 2017 : les campagnes en or  


Pour la cinquième fois en six ans, TBWA décroche le titre d'Agence de l'année aux Mixx Awards de BAM. Elle remporte trois prix avec Telenet, qui repart avec le trophée de l'Annonceur de l'année,...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier