FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Inside the Direct Jury : Jimmy Lam

Mardi 23 Juin 2015


Inside the Direct Jury : Jimmy Lam
Petit entretien avec Jimmy Lam, Vice Chairman & Chief Creative Officer chez DDB, Chine) et membre du jury Direct.
 
Comment décririez-vous votre rôle au sein du jury ? Sur quoi vous êtes-vous concentré ? Comment avez-vous pesé sur la décision finale ?
 
Mon objectif est bien entendu de retenir le meilleur. Mais il y a plusieurs manières d’y arriver. Personnellement, je trouve très important d’écouter les autres jurés et d’apprendre d’eux. Nous avons tous un background différent et chacun a son propre point de vue. Certaines de ces idées peuvent s’avérer très éclairantes et aider les autres à se faire un jugement : « Tiens, je n’avais jamais considéré cela sous cette angle ! » C’est pourquoi faire partie d’un jury est une expérience formidable.
 
L’ambiance était-elle au consensus ou plutôt à la discussion entre les membres du jury, surtout pour le choix du Grand Prix ?
 
Il n’y avait que deux candidats sérieux au Grand Prix : "Handsoff" pour le site porno (Marc Dorcell, ndlr) et "Interception" pour Volvo. Ce sont deux campagne très bonnes, mais aussi très différentes. (rires) De l’or brillant ! Mais lors du vote pour le Grand Prix, le jury s’est retrouvé littéralement divisé et a dû discuter ferme pendant trois heureux à cause des vues très divergentes des deux camps. C’est finalement Volvo qui l’a emporté, et à juste titre !
 
Certaines campagnes belges ont-elles retenu votre attention ?
 
En tant qu’Asiatique, j’ai bien du mal à reconnaître une campagne belge, d’autant plus que tout était présenté en anglais. J’ai donc dû voir des choses intéressantes de votre pays, sans en être conscient. (rires)
 



ARCHIVE / CANNES LIONS 2015

JOBS


INTERVIEW

Vivian Schiller (Weber Shandwick) : De nos jours, le vrai ou le faux est plus une question d'émotions que de faits  

Vivian Schiller (Weber Shandwick) : De nos jours, le vrai ou le faux est plus une question d'émotions que de faits  



DOSSIER  



Les nombreux défis de l'ethnomarketing  


La population belge compte de plus en plus de personnes d’origine non occidentale. Une évolution qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des entreprises et responsables marketing, comme en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les médias peuvent-ils s'inspirer de l'industrie du X?  


Le digital a donné des ailes au business du "divertissement pour adulte". Les techniques d'affiliate marketing, les vidéos 360°, la réalité augmentée et virtuelle, l'IoT n'ont plus de secret pour...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les sociétés d'audit à la conquête de la pub   


Ces dernières années, les Big Five n’hésitent pas à ouvrir leur bourse pour racheter toutes sortes d’agences digitales, créatives et de design de services sur les grands marchés. Les Deloitte...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier