FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Encodez votre e-mail ci-après et recevez un lien pour créer votre mot de passe.


Envoyer votre mot de passe
close

Emmanuel Goedseels (White) : « Les RP s'inscrivent par définition dans une forme de dialogue »

Lundi 9 Mars 2015


Emmanuel Goedseels (White) : « Les RP s'inscrivent par définition dans une forme de dialogue »
Emmanuel Goedseels, co-fondateur de Whyte Corporate Affairs, vient le nouveau président de la Belgian Public Relations Consultants Association (BPRCA). L’occasion pour un entretien où il est notamment question de l’importance des réseaux sociaux pour son secteur.
 
Tout comme le marketing et la publicité, le secteur des RP vit actuellement une profonde évolution. Quelle sera votre approche durant les deux années de votre mandat ?
 
Toutes les disciplines de la communication ont subi des changements radicaux depuis la percée des médias sociaux. Il a toujours existé une différence fondamentale entre la publicité et les relations publiques. Jusqu’il y a peu, la publicité a été très souvent une communication à sens unique, tandis que les relations publiques s’inscrivent par définition dans une forme de dialogue. Le développement des réseaux sociaux a fait en sorte que chacun aujourd’hui opère sur le mode du dialogue. Du côté de la publicité, on trouve des accounts et des créatifs, du côté des RP, il s’agit de consultants, mais tous opèrent sur le même terrain, traitent du même type de questions, mais d’une manière totalement différente. La question qui occupe beaucoup nos spécialistes actuellement est celle de la place de notre discipline dans le business. Nous voulons jeter un pont entre les RP et les autres disciplines de la communication, marketing inclus, cela nous semble évident. On constate au niveau mondial, une tendance vers moins de segmentation. Au sein du groupe Omnicom, par exemple, toutes les agences de RP sont regroupées au sein d’un pool ‘diversified agencies’. A côté de cela, on remarque que beaucoup de grandes agences internationales installées en Belgique ne sont pas réellement actives pour des clients belges, mais au niveau international ou européen, à quelques exceptions près comme Ogilvy et Porter Novelli. En même temps, le gros du business belge est concentré entre les mains de quelques grandes sociétés purement belges. A côté, apparaissent de plus en plus d’agences boutiques : de petites structures d’une ou deux personnes, généralement actives dans une seule discipline des RP, principalement en relations presse. Ces évolutions ne sont pas sans impact pour notre association et elles impliquent que nous devrions faire évoluer ses critères d’adhésion, afin de demeurer représentatifs du secteur.
 
Vous voulez également élargir la communauté autour de vos événements ?
 

En effet. Pas mal de jeunes consultants organisent des événements entre eux et nous voulons les impliquer également. Par ailleurs, il y a la 3C, l’association des professionnels des RP travaillant dans des bureaux et des agences. Nous organisons déjà un certain nombre d’initiatives en commun, comme les IBIS Awards, mais nous voulons créer, au sein de la BPCRA, une communauté plus vaste, avec plusieurs formules d’adhésion, qui diffèrent pour les agences et les consultants indépendants. Nous sommes encore trop une association de CEO : nous voulons toucher tous les niveaux, tant les seniors que les juniors. Cela peut se faire notamment en ouvrant nos formations à tous les intéressés. Nous pouvons aussi prendre plus d’initiatives et mieux les structurer.
 
Qu’y a-t-il concrètement au programme au cours des prochains mois ?
 

La BPCRA Academy, dix fois par an. Elle est ouverte aux membres et aux non-membres. Des négociations avec la 3C pour un événement annuel qui aurait lieu à l’automne, une journée autour de thèmes internationaux et belges. Donner plus d’émotion à notre discours : nous nous sommes trop limités au ratio. Resserrer les liens avec nos collègues au niveau international pour conclure des partenariats au niveau du business, établir des best practices... Aujourd’hui il n’y a plus de grandes batailles : nous avons établi une charte avec l’UBA et la question des droits d’auteur est résolue également ; l’accent est donc mis à présent sur la valorisation du métier et l’approche entre les différents acteurs. Et nous devons mieux communiquer sur notre business. Nous sommes trop discrets.
 
Les Cannes Lions ont récemment dévoilé les noms jurés belges. Pour les PR Lions, ce sera Melwin Koopmans de Oona PR. Les organisateurs ont également fait savoir qu’ils mettent sur pied les Young PR Lions. Allez-vous travailler à cela en tant qu’association professionnelle ?
 
Nous avons en effet été invités à envoyer en juin à Cannes deux jeunes membres de la BPCRA. Nous réfléchissons à la manière dont nous pourrions organiser cela le plus rapidement possible, car cette idée nous plaît beaucoup.
 
 
 



ARCHIVE / AGENCIES - PR & PUBLIC AFFAIRS






INTERVIEW

Marie-Noëlle De Greef et le carnet de route de ING

Marie-Noëlle De Greef et le carnet de route de ING



DOSSIER  



Cinq enjeux majeurs pour le Retail  


Les temps changent. Et ces changements frappent de plein fouet le commerce de détail. La digitalisation et l’élargissement d’échelle provoqué par une grande vague de consolidation ont entièrement...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Creative Belgium Awards 2018 : le Grand Prix et les 13 campagnes en or  


A l'instar de l'édition 2017, une seule campagne a été couronnée d'un Grand Prix cette année aux Creative Belgium Awards : "Closer than you think" pour Child Focus dans la compétition Media...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


AMMA 2018 : les cases en or  


C'est donc Mindshare qui décroche le titre d'Agence de l'année aux AMMA. L'agence drivée par Gino Baeck (photo) repart également avec le Gold en Best Use of Native & Content pour "Open Kitchen"...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier