Nl


Close

INTELLIGENCE

Seen from Space - Ecommerce : la Belgique n'est pas à la pointe

Dimanche 12 Juin 2022

Seen from Space - Ecommerce : la Belgique n'est pas à la pointe

DotsinMinds est une exclusivité Space présentée tout récemment au cours d'une session CommPass. Cette étude est également largement expliquée sur la plateforme Outerspace. Réalisée en ligne au mois de mars 2022 auprès d'une population de 18 à 70 ans, via l'institut AQRate, DotsinMinds a pour ambition d'étudier l'expérience digitale des Belges via une série de questions d'attitudes. Toutefois, le questionnaire démarrait par un volet consacré aux usages en ligne. Les questions de fréquence sur sept propositions amènent à conclure que les activités digitales favorites tournent autour du relationnel (email et réseaux sociaux) et de l'information, qui forment le tiercé de tête. 

Nous avons fait remarquer que le shopping online est l'une des activités les moins fréquentes. En pratique hebdomadaire, elle score à peine à 11.5% des répondants, soit la plus faible pénétration parmi toutes nos propositions. Bien que sélectif sur les femmes, les moins de 35 ans et les actifs, le shopping online reste l'usage le moins fréquent parmi ces différents segments considérés. 
Cette faiblesse relative n'est pas étonnante quand on la met en perspective. Grâce aux différents rapports "Digital 2022", nous avons pu comparer la Belgique avec ses principaux voisins : Allemagne, France, Pays-Bas et Royaume-Uni. Attention, aussi bien l'univers des répondants (16-64 ans) que la période (3e trimestre 2021) diffèrent de DotsinMinds. De plus les questions posées dans cette comparaison internationale sont plus spécifiques, car elles portent le plus souvent sur des aspects précis.

Il apparaît néanmoins que pour presque chacune d'entre elles, notre pays figure parmi les pénétrations les plus faibles, aussi bien sur l'approche générale "purchased online" que sur des types d'achat plus précis, comme par exemple les achats courants "groceries", où nous scorons le plus faiblement. Les achats de ce type étant les plus habituels (on parle ici de "fast moving goods" donc de fortes fréquences d'achat), il est assez normal que le shopping online ressorte comme une activité très épisodique dans DotsinMinds. Le seul type d'achat où la Belgique score plutôt bien par rapport à la plupart de ses voisins, c'est la seconde main, mais il ne s'agit pas d'une pratique très courante.

Archive / INTELLIGENCE