Nl


Close

MEDIA

Le nouveau western, par Fred Bouchar (MM)

Samedi 23 Avril 2022

Le nouveau western, par Fred Bouchar (MM)

"We Create Impact". Etrennée l'an dernier avec une belle campagne d'image de mortierbrigade, la signature d'IP Belgium nous rappelle que cette régie a très largement contribué à professionnaliser l'audiovisuel belge, grâce à celles et ceux qui l'ont portée depuis les débuts de la télévision commerciale et la naissance des radios privées. 
 
Fidèle parmi les fidèles, Denis Masquelier a participé à toutes les "batailles" menées par André Van Hecke, Thierry Keyen, les frères Tacheny et l'ensemble de la tribu d'IPB depuis ses débuts. Sa longue chevelure s'apparentait même à l'image du logo de la régie à l'indien... Comment les repreneurs peuvent-ils se passer d'un tel professionnel ? C'est la question que se posent tous ceux que nous avons interrogés depuis vendredi soir. 
 
Son départ sonne-t-il le glas de cette marque média qui a façonné celle des joyaux de la couronne de RTL Belgium - TVI, Bel, Contact, etc. - mais aussi l'expertise de tout le marché ? On peut le supposer. 
 
Elle devrait à tout le moins être réduite "à portion congrue" (planning et back office), comme le titrait hier le journal vespéral de Rossel. L'arrivée des commerciaux de IPB pour les régies des nouveaux actionnaires - chez DPG Media Advertising pour les sales nationaux et chez Rossel Advertising pour les régionaux - serait attendu dès le 2 mai, nous dit-on ! Un choc de culture, assurément. 
 
On peut aussi s'inquiéter de ce qu'il adviendra du marketing et de la com' d'IPB, et plus largement, de tout l'aspect humain, comme le relevait Kim Beyns, un autre ancien de la maison visiblement très sensible à cet aspect du dossier. 
 
Accessoirement, parlant de NGroup et de sa collaboration historique avec IP sur Nostalgie (le nouveau contrat de régie court jusqu'en 2025), le successeur de Marc Vossen ne cache pas son appréhension face à cette situation que n'avait manifestement pas anticipée l'ABC : on se souvient en effet que le seul bémol soulevé par l'Autorité de la concurrence à la reprise de RTL Belgium concernait le marché radio flamand, sans toutefois évoquer la situation de la première radio francophone...
 
Beaucoup d'autres points restent en suspens. Les prochains mois permettront d'en savoir plus - la nouvelle offre publicitaire "revisitée" de RTL Belgium devrait être présentée en septembre, écrit encore Le Soir, pour entrer en application en 2023. 
 
D'ici là, en paraphrasant MC Solaar, on peut s'attendre à ce qu'il y ait d'autres victimes des directives de ce que l'on appelle le nouveau western. 

Archive / MEDIA