Nl


Close

INTELLIGENCE

Seen from Space - SVOD en Flandre : quand le contenu local est à la peine

Dimanche 24 Avril 2022

Seen from Space - SVOD en Flandre : quand le contenu local est à la peine

Alors que la Bourse sanctionne durement l'action Netflix pour cause de pertes d'abonnés, les données toutes fraîches de l'enquête annuelle Digimeter témoignent pourtant d'une base plutôt solide dans le Nord de la Belgique. En effet, depuis que Netflix a été incluse dans l'étude, soit en 2015, la pénétration de l'ancien service de locations de DVD n'a cessé de progresser, y compris ces deux, trois dernières années, malgré l'apparition d'une concurrence plus nombreuse. 

De 12% en 2015, Netflix est passé au cours du dernier trimestre 2021 tout près de toucher un Flamand sur deux (chez les 16-24 ans, il est à 74% !). Le plus remarquable est que la concurrence parvient également à progresser : Disney+ et Amazon Prime ont doublé leur (nettement plus modeste) pénétration entre 2020 et 2021. StreamZ, la SVOD qui insiste sur son côté local, est également en hausse, mais elle est nettement plus modeste. 
C'est d'ailleurs un fait marquant ici : alors qu'en télévision linéaire, le contenu local est nettement privilégié par les téléspectateurs flamands, dans le segment du SVOD, ce même contenu local, qui est l'atout revendiqué de StreamZ, semble nettement moins attractif. C'est encore plus flagrant lorsqu'on exploite certaines données spécifiques à l'édition 2021 du Digimeter. 

Celui-ci contient en effet une question sur les désabonnements. Ce qui permet, pour un certain nombre de plateformes, un calcul de la rétention et des gains nets réalisés entre 2020 et 2021. Ainsi, il apparaît que les 49% de pénétration de Netflix comptabilisés en 2021 résultent d'une perte ou "churn" de 3%, donc d'un gain net de 7% de la population flamande 16+. 

Du coup Netflix affiche pour 2021 un ratio de rétention de 93% (pour les intéressés, ce ratio s'obtient en soustrayant les pertes subies en 2021 et en divisant ce résultat par la pénétration de 2020). Ce même ratio s'établit à 75% pour Disney+, 67% pour Amazon, mais seulement à 50% pour StreamZ. En effet, cette plateforme connaît un churn important, et donc sa pénétration 2021 (11%) résulte d'un gain net de 7% et d'une rétention limitée à 4%, soit la moitié de 2020... 

Alors bien évidemment, il faut rappeler qu'il s'agit ici des résultats d'un sondage pratiqué sur un peu moins de 3.000 individus âgés d'au moins 16 ans et résidents en Flandre. La précision de ces données est donc entachée de marges d'erreur, et elles remontent à plusieurs mois. Mais Netflix semble néanmoins une affaire qui marche en Flandre, et StreamZ un challenger encore en devenir.

Archive / INTELLIGENCE