Nl


Close

ASSOCIATIONS

Les associations professionnelles prennent aussi position par rapport à la Russie

Dimanche 6 Mars 2022

Les associations professionnelles prennent aussi position par rapport à la Russie

Outre les entreprises, les organisations professionnelles s'entendent pour sanctionner la Russie ou, à tout le moins, exhorter leurs membres à agir.

Le 3 mars dernier, l'EGTA annonçait qu'elle suspendait les relations avec ses membres russes - EMG (Europa Media Group), Everest Sales, Gazprom-Media, Media-1, NRA (National Advertising Alliance) et Russian Media Group. 

« En tant qu'association fondée sur la coopération transfrontalière, nous sommes profondément préoccupés par cette situation tragique et condamnons fermement l'attaque ouverte de la Russie contre la démocratie et la paix en Europe. À ce titre, nous sommes solidaires du peuple ukrainien et de tous nos collègues de l'industrie des médias et de la publicité, en Ukraine et en Russie, qui sont entraînés malgré eux dans un conflit inutile. Cependant, pour envoyer un signal fort à ses dirigeants et dans le cadre de l'effort international visant à isoler la Russie de la communauté internationale, nous suspendons nos services à toutes les régies publicitaires russes. » 

L'EGTA a par ailleurs annoncé qu'elle fera don de 100.000 euros aux médias ukrainiens et aux institutions humanitaires et a invité les autres associations européennes à envisager des mesures similaires. 

Le lendemain, l'IAB Europe, qui est également basée à Bruxelles, annonçait qu'elle coupait également les liens avec l'IAB Russie mais aussi l'IAB Biélorussie « afin d'isoler le régime russe à la suite de l'invasion de l'Ukraine ».

Même motif, même punition : « Nous regrettons de prendre cette mesure à l'encontre des organisations partenaires, mais la brutalité de l'attaque non provoquée de la Russie contre un pays européen souverain ne nous laisse pas d'autre choix que d'utiliser tous les leviers à notre disposition pour accroître son isolement », a déclaré Townsend Feehan, CEO de l'IAB Europe.  

De son côté, l'Association des annonceurs américains (ANA) demandent à tous ses membres, qu'ils fassent ou non des affaires dans ce pays, de soutenir les sanctions imposées par les États-Unis et d'autres pays à l'encontre de la Russie et d'envisager « sérieusement » de prendre des mesures proactives pour démontrer que leurs entreprises et leurs marques « s'inscrivent dans l'effort mondial pour mettre fin à la crise en Ukraine ».

Peu après l'invasion russe, l'ANA a réalisé une étude informelle indiquant que 23% des 180 membres interrogés font du business en Russie, et que 25% d'entre eux ont suspendu ou réduit leurs investissements médias dans ce pays. L'enquête a également montré que la moitié des répondants sont favorables à l'apport d'une aide humanitaire à l'Ukraine, tandis qu'un tiers ont déclaré qu'ils prévoyaient de cesser ou de réduire leurs activités en Russie. 
« Les marques sont désormais considérées comme des acteurs sociaux et politiques disposant du mégaphone et de la portée nécessaires pour donner une voix aux gens. »
Dans cette enquête, l'ANA a également posé la question suivante à ses membres : "Quel rôle le marketing doit-il jouer dans une crise mondiale ?" et présenté quelques-unes des réponses les plus marquantes :

« Nous avons la responsabilité d'être attentifs à nos activités en période de crise. Si nous sommes liés aux consommateurs et à la culture, nous devons réfléchir au contexte dans lequel nos messages sont reçus. Le marketing a également la responsabilité d'être une force du bien en ces temps. »

« Contribuez à façonner le récit et assurez-vous que les canaux médias sont utilisés de manière appropriée. Dans la mesure du possible, offrez de la transparence et des informations fiables.  Soyez transparent et conscient des financements et de la chaîne d'approvisionnement liés à la crise. Soyez également conscient de la façon dont les consommateurs et la société sont affectés et perçoivent la crise. »

« Utilisez le marketing pour offrir aux consommateurs de réelles possibilités d'engagement qui leur permettent de s'exprimer et d'apporter leur aide. »

« Les marques sont désormais considérées comme des acteurs sociaux et politiques disposant du mégaphone et de la portée nécessaires pour donner une voix aux gens », souligne l'ANA. « Dans une période difficile comme celle que nous traversons, le marketing joue un rôle particulièrement important en démontrant l'objectif et les valeurs d'une entreprise et en établissant un lien avec les clients d'une manière centrée sur l'humain. »

Archive / ASSOCIATIONS