Nl


Close

ASSOCIATIONS

Liesl Dejonghe (Creative Belgium), à propos des jeunes talents

Vendredi 26 Novembre 2021

Liesl Dejonghe (Creative Belgium), à propos des jeunes talents

A partir de ce lundi, durant cinq jours, Creative Belgium propose Mentor-at-Home : des sessions via Zoom, au cours desquelles un directeur de création et un stratège interagissent avec des jeunes créatifs et des étudiants - dont ceux qui participent à la 7ème édition du New Talent Award -, en décortiquant notamment une sélection de cinq briefings soumis par la compétition. 

Liesl Dejonghe, Community & Project Manager de Creative Belgium, en charge du projet, nous explique pourquoi il est important de soutenir la prochaine génération de créatifs.
 
Pour le New Talent Award, vous avez initié un partenariat avec le D&AD New Blood. Comment est née cette collaboration ? 
 
De l'ambition de Creative Belgium d'investir dans la prochaine génération de talents. Faire en sorte que les jeunes soient attirés vers notre secteur, les encourager, les soutenir et les inspirer. En la matière, le D&AD est la référence internationale : chaque année, ils proposent aux participants du New Blood de pitcher sur de véritables briefings de grandes marques internationales. Pour cette édition, on retrouve des noms comme la BBC, Chivas Regal, Google, Netflix et Snapchat. 
 
Pour nous, la valeur ajoutée de cette collaboration réside aussi dans la diversité de ces briefings : ils vont de la publicité à la réalité augmentée, en passant par le branding, le graphic design, l'UX/UI, le digital, les RP, l'illustration, l'animation, le gaming... Quelle que soit la discipline dans laquelle vous excellez, il y aura toujours un briefing correspondant à vos talents.
 
Pourquoi est-il important pour Creative Belgium d’organiser le New Talent Award ?
 
Justement parce que la variété des disciplines abordées dans les briefings nous permet d'approcher des étudiants de milieux très différents et de leur présenter notre secteur. Chaque année, nous constatons que des étudiants en gestion de la communication ou en sciences commerciales, par exemple, qui n'ont jamais été en contact avec notre secteur, découvrent des opportunités et entrevoient des chances pour leur future carrière grâce à leur participation au New Talent Award. 
 
Il y a aussi la composante internationale. Chaque travail soumis au New Talent Award est automatiquement inscrit au D&AD New Blood à nos frais. Depuis le démarrage du programme, la Belgique a remporté chaque année au moins un D&AD New Blood Pencil. C'est une reconnaissance immédiate et internationale. Le New Talent Award est également un précieux outil de dépistage de nouveaux talents comme Roxane Schneider et Jannis Min Jou. 
 
La compétition en est à sa septième édition et nous sommes heureux de constater qu'elle reste un rendez-vous incontournable pour les étudiants et les écoles. Plusieurs établissements scolaires l’intègrent officiellement dans leur programme.
 
Le New Talent Award, c’est aussi bien plus qu’une simple compétition créative. Expliquez-nous le concept de Mentor-at-Home, et pourquoi est-ce si important également ?
 
Nous avons lancé Mentor-at-Home pendant le confinement de 2020. Il s'agit d'un programme de mentorat en ligne visant à mettre en relation des étudiants et des jeunes créatifs avec des professionnels expérimentés. La crise du Covid est un frein pour ceux qui veulent faire leurs premiers pas dans notre secteur. En ces temps de faible interaction sociale, Creative Belgium veut les aider à nouer des contacts significatifs.
 
Outre les sessions de briefings de Mentor-at-Home, qui auront lieu dans la semaine du 29 novembre, il y aura également des review sessions en février, au cours desquelles les étudiants recevront un retour d'information individuel sur leur concept. 
 
Nous attachons une grande importance au mentorat. En plus d'offrir un soutien individuel, cela permet de développer des compétences et d'établir des contacts qui dureront toute une vie.
 
Rencontrez-vous des difficultés pour convaincre les professionnels d'y participer ? 
 
Creative Belgium est une communauté forte et engagée ; de nombreux membres sont activement impliqués et nous avons travaillé avec plusieurs agences sur ce projet. Pour elles, il s'agit d'une excellente occasion de repérer de nouveaux talents ; en particulier lors des sessions individuelles. 
 
Quelles sont les autres initiatives que vous avez prises pour attirer à nouveau les jeunes talents vers les agences ?
 

En 2022, nous reprendrons le Shadow Jury que nous avions interrompu pendant deux ans en raison du Covid. Pendant la semaine du jury des Creative Belgium Awards, nous donnons aux étudiants la possibilité de suivre les délibérations pendant toute une journée. Cela leur permet d'acquérir des connaissances précieuses, de découvrir les meilleures campagnes de l'année et de nouer des contacts. 
 
Chaque année, nous visitons également une quinzaine d'écoles. Les thèmes que nous  abordons vont de la publicité à la gestion de la communication, en passant par les relations publiques et le design. Ces dernières semaines, nous avons vu environ 400 étudiants de cette manière. Les écoles peuvent également nous demander de faire appel à des conférenciers et nous sommes ravis de répondre à ces demandes. La recherche d'orateurs se déroule sans problème, notre communauté est désireuse de s'impliquer.
 
On constate aussi que les jeunes accordent une importance croissante aux entreprises durables et responsables. Creative Belgium va soutenir un projet qui va dans ce sens et qui sera lancé à la mi-décembre. L'objectif est d'encourager les jeunes à stimuler leur créativité et leur faire prendre conscience qu'ils peuvent contribuer à construire un monde meilleur en communiquant pour les marques. Avec ce projet, nous espérons également attirer des étudiants d'autres disciplines que la communication.

Archive / ASSOCIATIONS