Nl


Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : mobile first peut-être, mais pas mobile only

Vendredi 12 Novembre 2021

Seen from Space : mobile first peut-être, mais pas mobile only

Nous avons déjà exploité cette donnée. L'étude en ligne Global Web Index (GWI) pose à ses répondants (âgés de 16 à 64 ans) la question du temps passé "un jour moyen" à différentes activités de consommation média.

Les répondants doivent indiquer leur comportement à partir d'une série de 9 cases, de moins de 30 minutes à plus de 10 heures par jour, avec bien sûr une option "je n'utilise pas".
Nous avons cette fois focalisé sur l'utilisation des devices pour le digital. Le GWI établit une distinction entre "mobile" et tout le reste, y compris la tablette, considérée au même plan que les ordinateurs fixes ou portables. L'étude confirme ce qu'on peut voir en rue, au restaurant ou dans les autres lieux publics : le surf sur smartphone gagne aussi bien en pénétration (environ 93% des répondants affirment y avoir recours au premier semestre 2021, contre environ 87% au cours de la même période en 2018) qu'en durée d'utilisation. 

Avec de fortes variations sur les durées intermédiaires, de 3 à 6 heures par jour, la moyenne est maintenant proche des deux heures et demie par jour.  En termes de volume d'utilisation, on ne peut par contre pas encore parler de "mobile first", puisque du côté des autres appareils utilisés pour surfer, ordinateurs et tablettes restent le principal moyen, aussi bien en volume d'utilisateurs (pénétration stable, et supérieure à 97%) qu'en temps passé, avec plus de 3 heures et demie par jour des deux côtés de la frontière linguistique. On observe même du côté flamand une croissance légère mais régulière sur l'utilisation de l'ordinateur et de la tablette. Bref, les Belges dans leur ensemble n'ont pas encore complètement basculé du côté mobile de la force, mais ils y travaillent.

Archive / INTELLIGENCE