Nl


Close

MEDIA

Le Soir.be parle d'une seule voix

Mercredi 6 Octobre 2021

Le Soir.be parle d'une seule voix


Le Soir a fusionné ses sites Le Soir + (réservé à ses abonnés) et lesoir.be afin de créer un site unique : Le Soir, sur le PC et le site mobile, dont l’expérience de lecture des articles évolue également avec un graphisme plus épuré, une mise en forme plus qualitative pour les articles dédiés aux multimédias (infographies, photos, podcasts…) et de nouvelles fonctionnalités (affichage du temps de lecture, suggestions d’articles à lire, barre de navigation revue...). Le tout s’inscrivant dans un projet global de refonte des produits numériques avec objectif principal de renforcer l'engagement et l'expérience de nos lecteurs.

« Cette évolution est une confirmation du modèle freemium que l’on cherche à simplifier et à rendre plus visible pour le lecteur », indique Olivier De Raeymaeker, DG du Soir. « Les études ont démontré que le lecteur ne percevait pas toujours clairement les différences d’environnement de lecture, alors que la différence est réelle en termes de profondeur, de valeur ajoutée, d’expérience de lecture plus qualitative. A cela, notre réponse est celle-ci : il n’y a qu’un seul Soir, avec des contenus gratuits et des contenus payants à forte valeur ajoutée. » 

En outre, un focus particulier a été mis sur l'intégration des espaces publicitaires afin de les rendre encore plus qualitatifs et impactants, tant pour les abonnés que les non-abonnés. « La vision du Soir est claire : une publicité qualitative pour le lecteur est une publicité qualitative pour l'annonceur », confirme Thomas Barvais, Marketing & Sales Director du Soir. 

« Le Soir mise ainsi sur une plus grande exposition des brand content et des formats natives, mais aussi des formats dont la consommation par les lecteurs est en croissance comme la vidéo, l'audio, les infographies, ou encore les grands formats. Ces évolutions permettent également d'encore améliorer les indicateurs de performance attendus par le marché comme la viewability, l’engagement, le taux de complétion, etc. », insiste Thomas Barvais.

Aux dires de Rossel, avec plus de 150.000 abonnés, les supports en ligne du Soir rassemblent chaque jour 450.000 visiteurs uniques en moyenne, avec plus de 55 millions de pages vues et 5 millions de vidéos vues par mois ; ils sont suivis par 380.000 personnes sur Facebook, 411.000 sur Twitter et 57.000 sur Instagram. 

D’ici la fin de l’année, Le Soir annonce par ailleurs une nouvelle version de son application (3 millions de visites chaque moi) et une offre de podcasts. Parlant de podcast, vous pouvez écouter ici celui détaillant les évolutions précitées. 

Archive / MEDIA