Nl


Close

INTELLIGENCE

Seen from Space - Podcasts en Belgique : très divers et presque infiniment variés

Dimanche 19 Septembre 2021

Seen from Space - Podcasts en Belgique : très divers et presque infiniment variés

Retour sur un résultat d'enquête Digital News Report du Reuters Institute for the Study of Journalism de l'Université d'Oxford. Ce rapport se base sur des enquêtes réalisées dans une série de pays (46 en 2021), dont la Belgique. En ce qui nous concerne, l'étude est menée en janvier et/ou février suivant l'année, en ligne (prestataire : YouGov) sur quelque 2.000 répondants, dont environ 52% de néerlandophones. 

Les questions portent plutôt sur les usages et attitudes en matière d'information, mais l'intérêt des éditeurs pour les podcasts a poussé le gestionnaire de l'étude à étendre le questionnaire à ce type de canal depuis 2018 et jusqu'à la dernière enquête en date, celle de 2021, dont les détails ont été rendus publics cet été.
Pour la partie podcasts, on propose aux répondants une liste de cinq genres: société (faits divers, questions sociétales), information politique et internationale, sport, lifestyle (alimentation, arts, littérature, voyages, distraction) et sujets spécialisés (science et technologie, vie des affaires, médias, santé...). Pour autant que ces descriptions fort larges aient été bien comprises, aucune de ces thématiques ne s'impose de manière claire. Au contraire, les niveaux d'intérêt sont assez semblables d'un genre à l'autre. Même celui qui émerge très légèrement, celui intitulé "sujets spécialisés", est l'agrégation de thématiques extrêmement variées et de spécialisations pointues, puisqu'on y suggère déjà une série de domaines tels la science et la technologie, la vie des affaires, les médias et la santé... qui sont autant de thèmes très différents. 

D'une année à l'autre, on peut noter certaines variations, et repérer par exemple une petite poussée en Flandre l'année dernière mais qui s'est plutôt atténuée avec la dernière édition de l'enquête. Bref, il y a vraiment de tout. 
A l'aide d'une analyse de correspondances pratiquée sur les données 2021, nous avons tenté de profiler les genres. Peine perdue pour les "sujets spécialisés" et le lifestyle : leur position quasi centrale sur le mapping indique un profil plutôt indifférencié dans l'univers des consommateurs de podcasts. Les sujets sportifs sont plus spécifiques : ils présentent une affinité - assez prévisible - avec les répondants de sexe masculin et attirent plutôt des individus âgés. Toujours sur le plan de l'affinité, les utilisateurs de podcasts de moins de 25 ans tendraient plutôt vers les sujets de société.  Quant aux "news", les critères qui les différencient proportionnellement seraient d'une part les répondants de sexe féminin (ce qui n'était a priori pas trop prévisible) et dans une certaine mesure un âge entre 35  et 44 ans. 

La grande variété des genres possibles, telle qu'elle ressort de l'étude Reuters, implique que, au final, même si le phénomène podcast peut être massif et peut attirer globalement de larges audiences (ce qui est déjà discutable), la consommation d'un podcast précis, voire d'une série, relèvera encore longtemps du public de niche.

Archive / INTELLIGENCE