Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space - CIM RAM : l'ombre toujours présente du Covid

Dimanche 5 Septembre 2021

Seen from Space - CIM RAM : l'ombre toujours présente du Covid

L'étude de référence CIM Radio Audience Measurement (RAM) a évidemment été impactée par la crise sanitaire. Côté recueil de données, c'était inévitable : la méthode de recrutement des répondants classique passait par des interviews en face-à-face au domicile. Impensable en période de confinement strict! Du coup, la dernière vague publiée est la troisième pour laquelle une partie substantielle du recrutement (29%) a été réalisée à distance, par téléphone. Cette indispensable adaptation méthodologique a probablement impacté l'ensemble des données, mais comment et dans quelle mesure sont malheureusement des questions sans réponse. 
Côté résultats, le Covid n'est pas sans conséquence. Mais honnêtement, l'impact de la pandémie n'est ni étonnant ni spectaculaire. Ce qui n'est pas étonnant : la durée d'écoute rapportée en voiture a diminué autant en relatif qu'en données absolues. En effet, dans la population 18-54 ans, les vagues Covid (les 3 dernières) affichent une perte de 9 minutes d'écoute par jour en voiture, soit environ 4 points de pourcentage dans le Nord, 7 minutes et 2 points dans le Sud. Diminution également dans la durée de consommation au travail : moins 10 minutes par jour côté flamand, moins 6 au Sud du pays. Du coup, déjà majoritaire, l'écoute à la maison se renforce : confinés les Belges, surtout néerlandophones, n'ont pas abandonné l'audio. Pas surprenant non plus, la part de radio consommée via Internet a clairement progressé dans les 3 vagues Covid, principalement au Nord du pays. 

Néanmoins, les différences sont loin d'être spectaculaires : ceux qui annonçaient le pire pour l'écoute radio, notamment à cause de la diminution des déplacements en voiture, en sont pour leurs frais. Oui, il y a bien eu un impact, mais la consommation via autoradio ne s'est pas effondrée. Au Sud du pays, on ne peut nier un certain tassement de la durée de consommation radio, probablement en partie reportée sur des sources audio actuellement hors scope de l'étude radio du CIM. L'ombre du Covid est donc bien présente ici, mais elle n'est pas critique.

Archive / INTELLIGENCE