Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space - Crédibilité des médias et institutions : l'expertise a la cote

Dimanche 20 Juin 2021

Seen from Space - Crédibilité des médias et institutions : l'expertise a la cote

Encore une étude sur la crédibilité des médias ? Il est vrai que ce sont des problématiques déjà largement traitées par le Reuters Institute de l'Université d'Oxford ou l'UER, pour ne citer qu'eux. Whyte Corporate Affairs vient d'ajouter une pierre à cet édifice avec une enquête réalisée en avril dernier, dont MM s'est déjà fait l'écho. Les résultats s'appuient ici sur une interrogation en ligne réalisée par GfK auprès de 1.020 répondants entre 18 et 75 ans. L'intérêt ici réside dans la période : en avril, on est alors à un moment encore fortement marqué par la crise sanitaire.
Autre intérêt dans les thèmes choisis : ce que le commanditaire qualifie de "médias" est en effet particulièrement varié. Il y inclut la publicité qu'on ne verrait pas spontanément comme un média, des supports alternatifs (en groupant sous la même étiquette l'investigation fouillée d'un média coopératif sans publicité comme Apache et l'infotainment à la Newsmonkey...) et une catégorie, l'encyclopédie en ligne, dont Wikipedia est bien le seul exemple connu. Avec aussi un contraste entre de larges entités (journaux et magazines mis ensemble) et des focus très précis en matière de médias sociaux (LinkedIn, Twitter, Facebook). 

Cet assemblage original permet de montrer que les Belges interrogés dans l'étude semblent accorder une grande "truth value" à l'expertise, qu'elle soit journalistique (après tout, les médias traditionnels figurent en haut du classement, la radio en tête) ou scientifique (Wikipedia en toute première position). On peut également déceler une certaine valorisation de l'expertise quand on voit la forte différence de crédibilité perçue entre le réseau social plutôt "pro" qu'est LinkedIn et Facebook, bon dernier en la matière. Cette valorisation de l'expertise se manifeste aussi dans le classement des institutions où ce sont les universités et scientifiques qui trustent la première place en matière de crédibilité, à près de 85%. 

Dans ce concert, la publicité n'est pas vue comme très crédible, on pouvait s'y attendre. Remarquons toutefois qu'avec 18% de répondants qui l'estiment crédible, la pub fait mieux - ou moins mal - que Facebook et les partis politiques, les plus mal notés en la matière (un voisinage plutôt interpellant d'ailleurs). L'institution "médias et journalistes" figure elle en milieu de tableau : visiblement, l'approche professionnelle de l'information trouve encore un écho favorable auprès des Belges, même si le score obtenu n'est pas nécessairement aussi élevé que ce qu'on pourrait espérer pour la santé de notre démocratie.

Archive / INTELLIGENCE