Nl
Close

MEDIA

Et pendant ce temps, Amazon continue de marquer des buts, par Fred Bouchar (MM)

Dimanche 13 Juin 2021

Et pendant ce temps, Amazon continue de marquer des buts, par Fred Bouchar (MM)

Le plein d'émotions. C'est ce que les fans attendaient. Ils ont été servis et Proximus a sans doute déjà explosé les compteurs de son Belgian Heartbeat. Dans le rouge lorsque le malheureux Danois Christian Eriksen s'est écroulé sur la pelouse en plein match contre la Finlande, dans le vert lorsque les Diables ont planté leurs trois premiers buts du tournoi... Mais pour les opérateurs TV biberonnés au ballon rond depuis toujours, l'actu du week-end aura aussi suscité un autre type d'émotion, ou plutôt le sentiment qu'une page est bel et bien en train de se tourner, et que la concurrence s'est déplacée d'un cran. 
 
Nouvelle démonstration en France où Amazon aura une fois de plus surpris tout le monde, Canal+ le premier, en remportant les droits de diffusion de 80% des rencontres de la Ligue 1 (l'équivalent de notre Jupiler Pro League) pour les saisons 2021-2024. Pour le coup, la petite entreprise du martien Bezos n'a même pas effrité sa tirelire : 250 millions par saison, c'est du discount selon les experts. 
 
La Ligue 1 après la Champions League, la Premier League britannique, la NFL américaine, l’US Open de Tennis, Roland Garros, etc. C'est une évidence : le sport est devenu un produit d'appel pour l'abonnement à Prime. Un produit d'appel rudement intéressant pour le consommateur, sachant que cet abonnement ne coûte que 49 euros par an. Ces investissements dans le sport pourraient-ils inciter Amazon à augmenter ce prix ? Pas sûr, car l'objectif poursuivi reste le même : recruter coûte que coûte de nouveaux abonnés au service Prime, non pas pour ce qu'il rapporte en soi, mais tout simplement parce que ses abonnés représentent les heavy users de son e-commerce. Et pour Amazon, c'est finalement tout ce qui compte. 
 
"Vous nous avez manqué", nous disait samedi soir Burger King, l'invité surprise du Super Ballekes de RMB... Pendant combien de temps les marques pourront-elles encore s'adresser à leurs consommateurs lors de ces grands-messes télévisuelles que sont les directs sportifs ? 

Archive / MEDIA