Nl
Close

BRANDS

Heineken et Google trollent la Super League

Jeudi 22 Avril 2021

Plus que les réactions des instances du foot, c'est surtout la grogne populaire qui a fait vaciller le projet mort-né de Super League fomenté par 15 des plus puissants clubs européens avec le soutien de la banque JPMorgan. Et comme souvent lorsqu'il s'agit de foot, les fans anglais ont été les plus démonstratifs, organisant de nombreuses manifestations ont eu lieu à Londres, Manchester ou Liverpool. Plusieurs marques ont embrayé, se rangeant dans leur camp, à commencer par Heineken, sponsor historique de la Champions League, avec ce savoureux Top Top créé par Publicis.
Plus étonnant, Google a aussi taclé la Super League : dans un tweet à l'humour très british, et sans citer directement les six clubs anglais qui faisaient partie du projet, Google UK explique comment activer l'option qui permet de mettre en place un délai pour annuler l'envoi d'un mail sur Gmail...

Dans un autre registre, anticipant le rôle de Usual Suspect qu'on lui assigne de plus en plus souvent lorsqu'il est question de surenchère dans les droits sportifs, Amazon a réagi et affirmé qu'elle comprenait et partageait les préoccupations des fans de foot. Déclarant qu'elle n'avait été impliquée dans aucune discussion autour de la Super League. 

Archive / BRANDS