Nl
Close

MEDIA

Pourquoi tous les éditeurs regardent en direction de l'Australie

Jeudi 18 Février 2021

Pourquoi tous les éditeurs regardent en direction de l'Australie

C’est en Australie que se joue actuellement la nouvelle partie de bras de fer entre Google, Facebook et les éditeurs concernant ce qu’il est coutume d’appeler chez nous les droits voisins. Un projet de loi est en effet en discussion dans le pays : il prévoit de forcer les géants du Web à payer les éditeurs pour pouvoir utiliser leurs contenus en fonction du trafic qu’ils génèrent. Le texte a déjà été voté par la Chambre des représentants et il devrait l’être prochainement par le Sénat. En tout cas, le gouvernement australien se dit résolu à le faire passer. 
 
En représailles, Facebook a sorti l’artillerie lourde : le réseau social a très largement limité le partage d'articles et de vidéos d'information en Australie. Résultat, au moment de boucler ces lignes, les utilisateurs australiens de Facebook ne pouvaient plus consulter les liens provenant de médias locaux ou internationaux, et les personnes vivant à l'étranger n'avaient plus accès aux infos australiennes. Si l’on en croit les autorités, plusieurs services de secours ont été affectés par le blocage, les pages servant à alerter la population en cas de feux de brousse, de cyclone ou d'épidémie ayant cessé de fonctionner. 
 
Le ministre australien des Finances à la manoeuvre dans ce dossier, Josh Frydenberg, a qualifié la mesure de Facebook d'inutile et de brutale, et il a répété que le gouvernement demeurerait résolument déterminé à mettre en œuvre son projet de loi. 
 
Dans le même temps, Google qui avait lui aussi d’abord menacé de suspendre ses services en Australie, semble finalement résolu à s’entendre avec les groupes de presse, comme on l’a vu dans d’autres pays. Il vient d’ailleurs d’annoncer un nouvel accord global avec News Corp.
 
Plus précisément, Google a accepté de verser des « sommes significatives » en contrepartie des contenus du groupe de Murdoch. L'accord prévoit que des articles et vidéos figureront sur la nouvelle plateforme Google News Showcase, en cours de déploiement ; il comprend aussi le développement d'un système d'abonnement, le partage des recettes pubs et « des investissements significatifs dans le journalisme vidéo innovant » de la part de YouTube. 

Archive / MEDIA