Nl
Close

AGENCIES

Christophe Crasselts (Ogilvy Social.Lab) : "Gagner à l'Agency of the Year n'a fait que renforcer notre mentalité d'entrepreneur"

Lundi 11 Janvier 2021

Christophe Crasselts (Ogilvy Social.Lab) :

Ogilvy Social.Lab a étrenné le titre de Most Entrepreneurial Agency à la première édition de l'Agency of the Year, co-organisé par MM et Pitchpoint. Un an après, son Chief Growth Officer, Christophe Crasselts, revient sur ce sacre et, surtout, l'impact qu'il a eu sur l'agence. En interne et vis-à-vis du marché. Il tire également le bilan et les enseignements d'une année pour le moins mouvementée.
 
Parmi les six prix décernés lors de l'AOTY 2020, Ogilvy Social.Lab a remporté le Most Entrepreneurial Agency. Quel a été son impact pour l'agence ? 
 
Tout d’abord, nous y avons vu une reconnaissance de nos pairs et du secteur en général. Ce titre témoigne de la formidable ascension de notre agence pas uniquement en 2019, mais surtout durant ces 10 dernières années. 
 
Nous avons également été agréablement surpris de recevoir de nombreuses félicitations de la part de nos clients. 
 
Enfin, le fait de gagner ce prix n’a fait que renforcer notre mentalité d’entrepreneur et nous a poussé plus que jamais à continuer à développer notre business au-delà de ce que nous faisons déjà très bien aujourd’hui. 
 
Comptez-vous défendre votre titre cette année ? Voire inscrire un dossier dans une autre catégorie ? (*)
 
Sans trop en dévoiler, l’année passée, nous avons fini deuxième dans l’une des catégories et nous comptons bien ravir la première place cette année. (rire)
 
Être entreprenant en période Covid, ça veut dire quoi ?
 
Se réinventer, ne jamais abandonner, développer son agilité, sa capacité de remise en question, continuer à explorer de nouveaux territoires, écouter, douter, tester, mais surtout rester en mouvement, même confiné.
 
Quel est votre bilan de l'année écoulée ?
 
En 2020, j’ai découvert notre incroyable capacité de résilience malgré le contexte dans lequel nous avons vécu ces derniers mois. Les liens entre les membres de l’agence se sont renforcés et j’ai ressenti énormément de bienveillance et de solidarité entre les personnes.
 
Second point positif, la confirmation de l’importance d’une agence dans son rôle de conseil stratégique par rapport aux marques avec lesquelles elle collabore. Beaucoup de nos clients nous ont interrogés sur l’impact de la crise sur leur marque, leur performance business ou encore les opportunités qui se présentaient pour le futur. Ceci nous a poussés à réfléchir vite, bien et sans recul. L’une des conséquences est que nous avons produit pas moins de sept Red Paper cette année sur différents sujets comme la Gen Z, l’impact du Covid sur le Paid Media ou encore le lien entre développement durable et social media.
 
Enfin, comme point plus négatif, je me suis rapidement rendu compte que le manque d’interactions directes avec l’équipe nous manquait. Nous nous sommes posé pas mal de questions sur la meilleure manière de continuer à "mentorer" les plus juniors afin de nous assurer qu’ils possèderont les compétences dont nous aurons besoin à court et à long terme. Nous nous sommes aussi demandé comment faire pour garder le lien et continuer à faire vivre la culture de notre agence de manière virtuelle. C’est sans doute l’aspect qui a été le plus difficile à gérer et pour lequel nous avons dû faire preuve de beaucoup de créativité.
 
La ou les tendances à suivre en 2021 pour le secteur ?
 
Elles sont nombreuses, mais j’en citerais trois principales.
 
Primo : le moment de profond changement dans lequel nous nous trouvons. La pandémie du Covid-19 se poursuit, affectant les comportements des consommateurs, dans certains cas peut-être de façon permanente. Nous sommes à un point d'inflexion pour les marques. Le consommateur attend d’elles qu’elles contribuent à bâtir un monde meilleur et ce sera notre travail de les aider à y arriver. 
 
Secundo : le confinement qui a accéléré l'adoption de l’e-commerce. Même les marques B2B traditionnelles s'adressent aujourd’hui directement aux consommateurs. 2021 sera donc l'année où l’e-commerce deviendra plus qu'un simple canal de vente. Les solutions de commerce électronique seront l’épine dorsale de l’expérience client avec une marque.
 
Tertio : la Génération Z qui est occupée à bousculer de nombreuses normes. C'est la première génération véritablement mobile et sociale. C’est une génération qui n’a pas peur de s'attaquer de front aux grands problèmes. Nous avons énormément de choses à découvrir sur elle : en quoi est-elle si différente des précédentes ? Quelles sont ses motivations ? C’est une génération qui refuse d’être rangée dans une seule boîte. Cela s’annonce donc passionnant.

(*) Pour rappel, la date limite pour les inscriptions à l'édition 2021 de l'Agency of the Year est fixée au 29 janvier. Plus d'infos ici.

Archive / AGENCIES