Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : Les effets durables de la crise Covid sur LN24

Dimanche 13 Décembre 2020

 Seen from Space : Les effets durables de la crise Covid sur LN24

Nous avions vu au printemps que l'audience (certes au départ assez confidentielle) de LN24 avait été fortement boostée lors du premier acte de la crise sanitaire. La question en suspens était évidemment de savoir si cet "effet Covid" se prolongerait - au moins partiellement - sur les chiffres de la chaîne d'information.
 
Etabli sur 10 minutes de vision minimum, le reach journalier moyen de 50.000 personnes avait à l'époque, d'abord doublé, puis triplé et même quadruplé ( !) lors du confinement, avec un record de 272.000 personnes le 13 avril. Le risque était évidemment de voir ces chiffres revenir à leur niveau initial passé le gros de la première vague. Il n'en fut rien.
Du mois de juin au mois de septembre, que l'on peut considérer comme une période d'accalmie, le daily reach moyen (10 min.) était de 75.000 personnes, soit une fois et demie le volume observé entre janvier et la mi-mars. La crise sanitaire a donc clairement "profité" à LN24 mais qui plus est avec un effet durable sur l'audience dans les périodes à l'actualité plus froide. 

Deuxième point positif, à l'approche du re-confinement, comme pour les JT des grandes chaînes généralistes, on a vu à nouveau monter fortement les chiffres de LN24. Pas jusqu'aux niveaux atteints au printemps, ici aussi comme pour les JT des grandes chaînes, mais bien au-dessus de la moyenne des mois précédents avec un reach (10 min.) quotidien de plus de 120.000 personnes en octobre, et 160.000 pendant la première quinzaine de novembre. LN24 a même frôlé de très près son record de la mi-avril avec un peak à 271.000 personnes le 4 novembre. Une audience clairement liée aux élections présidentielles américaines, qui montre que si LN24 a gagné des téléspectateurs lors du premier acte de la crise Covid, elle trouve aussi du crédit auprès de son public sur un tout autre type d'actualité. Depuis la mi-novembre, la chaîne attire presque 100.000 personnes (10 min.) par jour moyen, soit le double du chiffre de janvier-février.

Bien sûr ces valeurs restent modestes et l'audience est très majoritairement 35+, mais face à la concurrence des grandes chaînes et de l'actualité online, et dans une période de récession de la consommation de la télévision en live, LN24 a réussi à grandir en 2020. Elle a réussi non seulement à convaincre pendant les crises, mais surtout à capitaliser une partie de cette nouvelle audience dans les périodes "plus calmes". Un petit exploit à saluer. 

Archive / INTELLIGENCE