Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : Comme un air de déjà-vu

Dimanche 8 Novembre 2020

Seen from Space : Comme un air de déjà-vu

L'annonce du second confinement n'a pas vraiment été précédée d'un suspens. Tout le monde savait depuis plusieurs jours que la nouvelle allait tomber, restait à savoir selon quelles modalités. Cela n'a pas empêché les journaux télévisés et les sites de quotidiens de voir à nouveau leurs audiences grimper durant ce mois d'octobre. 

Certes, globalement, les niveaux observés ne sont pas ceux de la mi-mars ; malgré eux, les Belges ont d'un certaine manière appris à vivre avec le Covid, et ils revivent un scenario connu. Mais l'influence de la situation sanitaire sur la vie quotidienne de tous est si lourde que le besoin d'information reste logiquement très élevé à chaque nouvel épisode de ce triste feuilleton.
Certains JT ont d'ailleurs dernièrement frôlé des records. Vendredi 30 octobre, les 19h de VTM et de één entraient dans le top 3 (2020) des audiences news (par chaine, sur les 18-54 ans, arrêté au 1er novembre, éditions spéciales incluses), tandis que le même jour le 19h30 de La Une montait dans le top 5. Chez RTL-TVI, c'est bizarrement le lundi et pas le vendredi qu'on observe l'audience la plus forte. Mais pour les news en prime des quatre grandes chaînes sur cette semaine pré-lockdown des tendances fortes vont toutes dans le même sens : au moins 50% d'audience en plus par rapport à la même semaine l'année passée, au moins 70% d'audience en plus par rapport au mois de septembre, et minimum 25% par rapport au reste du mois d'octobre. Pour l'anecdote, on observe également un inattendu peak d'audience sur le journal de 20h de TF1 le mercredi 28, jour de l'allocution d'Emmanuel Macron sur le re-confinement en France.

Des tendances que l'on retrouve sur le Web où les sites de news belges ont vu s'affoler les compteurs en octobre, avec une fréquentation doublée par rapport à 2019 pour la dernière semaine, tous les sites bénéficiant d'un spectaculaire gain d'audience. Ici non plus on n'atteint pas les records du mois de mars, mais cette 44ème semaine se classe clairement dans le peloton de tête. Encore une fois, un rappel incontestable de la force des marques médias locales et de la confiance dont elles bénéficient auprès de la population.

Nous sommes donc au début d'un second confinement, auquel s'ajoutent des couvre-feux, avec une météo d'automne et des périodes de clarté plus courtes. Au moment où nous écrivons ces lignes, il est évident que si l'impact sur les deux médias observés se situe principalement au niveau de l'information, des effets plus conséquents se feront sentir dans les semaines à venir. 

Archive / INTELLIGENCE