Nl
Close

MEDIA

Quibi ou comment cramer 1,8 milliard en 25 mois

Jeudi 22 Octobre 2020

Quibi ou comment cramer 1,8 milliard en 25 mois

Aux dires de son créateur Jeffrey Katzenberg, c’est la pandémie de Covid qui aura eu raison de Quibi, cette plateforme de streaming mobile, annoncée comme révolutionnaire, que l’ancien patron de Disney avait présentée aux Cannes Lions l’an dernier. Las, un peu plus de deux ans après la création du projet et six mois après son lancement aux Etats-Unis, Quibi a annoncé sa fermeture et la revente de son catalogue. « Le monde a radicalement changé depuis le lancement de Quibi et notre modèle économique n’est plus viable tout seul », a déclaré Katzenberg. 
 
Quibi, qui avait pourtant été porté par une levée de fonds de $1,8 milliard et adoubé par de puissants investisseurs (dont Disney, NBCUniversal, Sony Pictures, WarnerMedia, Liberty, ViacomCBS et Alibaba), avait l'ambition de « créer la nouvelle génération de formats narratifs », comme l'a rappelé la DG Meg Whitman. En clair, des courtes vidéos de 10’ (des "quick bytes") conçues pour les smartphones. Outre la pandémie qui a favorisé la vision de la TV linéaire et des formats longs en streaming sur grand écran, l'ex CEO d'eBay et de HP reconnaît aussi que « l’idée n’était pas suffisamment solide pour justifier un service de streaming à part entière ». 

Archive / MEDIA