Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space: A la carte, car les menus ne suffisent pas

Vendredi 18 Septembre 2020

Seen from Space: A la carte, car les menus ne suffisent pas

Alors que de nouveaux acteurs du streaming débarquent de tous côtés, petit retour sur une des nouveautés de l'étude TGM-CDJ (Target Group Monitor - Consumer Decision Journey) que le CIM a publiée sous l'appellation générique "cross media". La nouveauté qui nous intéresse, c'est la question relative à la vision de programmes TV, films ou séries à la demande (payants ou gratuits, sur une TV classique ou un autre appareil), appellation résumée en VOD, qui concentre potentiellement les Netflix, Amazon Prime, Auvio, VTM Go, RTL Play, VRT Nu (liste non exhaustive) de ce monde.
A la question "Quand avez-vous pour la dernière fois regardé ?", les réponses VOD indiquent une activité loin d'être marginale. Respectivement 28% et 38% des néerlandophones et des francophones disent l'avoir fait hier. Si on cumule les modalités hier et moins d'une semaine, la pénétration de la VOD grimpe à 49% chez les néerlandophones et 51% chez les francophones. Sans surprise, ce sont surtout les jeunes générations qui s'adonnent au streaming vidéo, dont l'attrait diminue graduellement à mesure que l'âge des répondants avance. Nous ne l'avons pas reprise dans le graphique, mais la taille du ménage accroît aussi la propension à consommer de la VOD.

Grâce à la vue "cross media", il y a d'autres enseignements à tirer. Ainsi, les gros consommateurs de TV linéaire représentent 31% de la population belge 16+. Or, les heavy viewers pèsent pratiquement 39% de l'audience hebdomadaire de la VOD, d'où un indice très positif de 125. Et ce n'est pas tout : indice de 141 sur les gros consommateurs de vidéo en ligne et 125 sur les heavy cinéma! Bref les adeptes de la vidéo à la demande sont des boulimiques de l'image animée : ils regardent à la carte non pas parce qu'ils ne trouvent pas ce qu'ils cherchent dans les autres offres, mais parce qu'ils n'en ont pas assez. Du moins c'est ce qu'on peut supposer. Et leur intérêt pour les offres à la carte ne s'arrête pas là : ils semblent aussi être des consommateurs assidus du streaming audio...

Archive / INTELLIGENCE