Nl
Close

MEDIA

IDFA opt-in : Apple persiste et signe mais temporise

Dimanche 6 Septembre 2020

IDFA opt-in : Apple persiste et signe mais temporise

Même si elle entend miser toujours plus sur la privacy, comme en témoigne la dernière campagne de TBWA présentée ci-après, Apple va retarder à 2021 la mise en place d'une fonctionnalité qui obligera les applications mobiles à demander aux utilisateurs leur permission pour les suivre à la trace. Un changement qui inquiète tant Facebook que les éditeurs dépendants de la publicité ciblée.
 
A l’occasion de la sortie imminente de son iOS 14, la firme à la pomme croquée entendait en effet faire de l’IDFA (IDentification For Advertisers), une fonction opt-in, laissant le choix aux utilisateurs de choisir s’ils acceptent ou non le tracking via cet identifiant anonymisé. 

Selon Facebook, et sur base de simulations menées par le réseau social, cette mesure pourrait occasionner plus de 50% de pertes de revenus lorsque la personnalisation des campagnes de pub sur mobile est retirée…
 
« Pour donner le temps aux développeurs de faire les changements nécessaires, les applis n'auront à demander l'autorisation de pister les utilisateurs qu'à partir de l'année prochaine », a indiqué Apple. 
 
Pour autant, Apple reste convaincue que « la technologie doit protéger le droit fondamental au respect de la vie privée ». « Cela signifie donner aux utilisateurs les outils pour comprendre quels applis et sites web peuvent partager leurs données avec d'autres sociétés à des fins publicitaires, ainsi que l'option de retirer leur permission », ajoute Apple.

Archive / MEDIA