Nl
Close

MEDIA

DPG et Telenet embarquent la VRT sur le "Netflix flamand"

Jeudi 3 Septembre 2020

DPG et Telenet embarquent la VRT sur le

Après plusieurs mois de négociations et de préparations, le jour J a enfin été dévoilé. Streamz, la plateforme SVOD créée par DPG Media et Telenet, sera lancée le 14 septembre. Un jour avant l’arrivée de Disney+ en nos contrées.

Kris Vervaet, CEO de DPG Media Belgique et président de Streamz, a répété qu’il s’agissait d’un moment historique pour les médias flamands. 
 
Streamz proposera plus de 1.000 titres issus de VTM, SBS et de… Een. En effet, à la surprise générale, la chaîne publique se joint au projet (comme partenaire privilégié - et donc non pas comme actionnaire de la joint-venture créée par DPG et Telenet). 
 
« Nous sommes heureux de faire partie du projet dès le début, afin de pouvoir apporter une solution au comportement de vision changeant », a déclaré le nouveau CEO de la VRT, Frederik Delaplace. Ajoutant que la contribution de la chaîne publique à une plateforme pourtant payante faisait partie de sa mission, pour permettre à celles et ceux qui ne regardent plus la télévision linéaire de ne pas passer à côté de contenus locaux de qualité… « En plus, cela nous permet de soutenir le secteur », a-t-il ajouté. 
 
L’offre locale des trois chaînes sera complétée par des programmes internationaux, dont ceux de HBO, ainsi qu’un grand nombre de films et de documentaires.
 
Streamz compte ajouter une production locale par mois à son catalogue. Pour démarrer, la plateforme annonce 11 previews exclusifs et des productions Streamz Originals, dont la série "De Bende van Jan de Lichte". Elle proposera une zone dédiée aux enfants, ainsi qu’une offre qui s’adresse spécifiquement aux ados avec des séries sur mesure, comme la nouvelle saison de "D5R", "wtFOCK", les titres de Tagmag et Blackpills.
 
La plateforme sera disponible via la nouvelle application éponyme ou via la TV digitale de Telenet. Les clients Play de Telenet seront automatiquement abonnés - ce qui implique que la marque disparaîtra (à l'inverse de Play More qui continue d’exister ; idem pour VTM GO et VRT Nu, qui poursuivront leur aventure en tant que plateforme de catch-up gratuite pour les émissions de leurs chaînes respectives).
 
L'abonnement coûte 11,95 euros/mois pour quatre streams HD simultanés, avec cinq profils possibles. Le lancement est soutenu par une période test gratuite de deux semaines. Précisons encore que les amateurs de cinéma pourront s’abonner à Streamz+ au prix de 19,95 euros/mois. 
 
Peter Vindevogel, CEO de Streamz : « Nous voulons bien sûr faire croître Streamz les mois et années à venir. Nous démarrons avec une bonne base de clients de 400.000 abonnés. Des étudeds dans des marchés plus matures montrent qu’il y a bel et bien de la place pour un service de streaming local de qualité, aux côtés des grands acteurs internationaux. »
 
John Porter, CEO de Telenet : « Je pense que nous pouvons faire la différence avec notre contenu flamand. Les spectateurs y sont très attachés et cela nous permet de donner de l’oxygène à la production locale. C’est le plus grand pas en avant depuis le lancement de la télévision digitale en Flandre. La collaboration entre tous les acteurs est à ce niveau essentielle, cela nous permet de proposer une offre pertinente sur une plateforme ‘top notch’, ‘an offer they can’t refuse’. »
 

Archive / MEDIA