Nl
Close

BRANDS

L'affaire VanMoof balance entre censure et pub gratuite

Lundi 6 Juillet 2020

L'affaire VanMoof balance entre censure et pub gratuite

On peut se demander comment réagirait le JEP à ce spot "Time to ride the future" du fabricant de vélo électrique VanMoof... Actuellement diffusé en TV aux Pays-Bas et en Allemagne, il aurait dû l’être également chez nos voisins français, mais il a entre-temps reçu un avis préalable négatif de l'Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité. 

Le film met en scène des images de pollution, d'embouteillages ou d'accidents reflétées sur la carrosserie d'une voiture au look assez agressif qui se liquéfie et se transforme peu à peu en vélo… Pour l'ARPP, la production jette un discrédit sur tout le secteur de l'automobile et crée un climat anxiogène. Elle a dès lors demandé à VanMoof de modifier son spot, invoquant le Code ICC de la Chambre de commerce internationale qui « prohibe toute exploitation du sentiment de peur ou de souffrance dans les publicités commerciales ».
 
Une prise de position condamnée par l'annonceur néerlandais, qui crie à la censure et suspecte l'autorité de régulation de défendre les intérêts de l'industrie automobile. Ce à quoi l'ARPP a rétorqué que « l'instrumentalisation de la censure n'est qu'un artifice bien connu de certains acteurs pour obtenir de la publicité gratuite ». 

Archive / BRANDS