Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : Images d'une mobilité en convalescence

Samedi 20 Juin 2020

Seen from Space : Images d'une mobilité en convalescence

Durant la période de lockdown, nous avons pu expérimenter que le principe "open data" était encore très relatif en ce qui concerne la mobilité. Difficile de trouver des données fraîches et granulaires qui rendaient compte de l'évolution drastique des déplacements pendant le confinement en Belgique. Ça et là, quelques solutions ont émergé, jamais totalement satisfaisantes, mais c'était "mieux que rien". 

L'une de ces sources, ce sont les Community Mobility Reports de Google. Ils sont établis en agrégeant et en anonymisant les trajets de ceux qui ont la fonction "localisation" activée sur leur smartphone. Ces déplacements sont recoupés avec une typologie de lieux, celle-là même qui sous-tend Google Maps. En sortent des variations, par type de déplacement, établies par rapport à une "baseline" calculée sur les premières semaines de 2020.
Ces variations journalières, nous les avons agrégées par semaine. Elles nous montrent une forte croissance des déplacements courts, en zone proche du domicile, qui a maintenant tendance à se résorber : retour graduel à la normale. La rubrique Grocery & Pharmacy trahit la frénésie de stockage d'avant le confinement, puis une chute drastique des Shopping Trips, qui reviennent eux aussi à la normale ces dernières semaines. 

Chute drastique aussi (jusqu'à -80%) des déplacements loisirs, qui remontent maintenant en flèche à mesure que cafés, restaurants et lieux culturels se mettent à rouvrir. Le plein air (Parks) bénéficie à la fois de l'assouplissement du confinement et de la météo très clémente (pour rappel, la référence est établie sur les mois d'hiver). Après un creux très marqué, les courbes relatives aux transports en commun et aux déplacements professionnels tendent doucement vers la croissance, mais télétravail et distanciation sociale obligent, ce sont les deux domaines où la récupération par rapport à la situation d'avant est la moins avancée. 

Bien sûr, ces données  peuvent être questionnées : sur leur représentativité, sur la classification, sur l'absence de volumétrie... La liste est longue des soucis que l'on peut avoir avec ces infos Google. Reste qu'elles donnent un aperçu crédible d'une mobilité belge en récupération du choc Covid. Une situation dont tous les acteurs de l'out-of-home doivent se réjouir.

Archive / INTELLIGENCE