Nl
Close

MEDIA

Peter Vandermeersch, Koen Clement ou Frederik Delaplace à la tête de la VRT ?

Jeudi 18 Juin 2020

Peter Vandermeersch, Koen Clement ou Frederik Delaplace à la tête de la VRT ?

Après le conflit à la VRT impliquant Peter Claes en début d’année qui avait débouché sur le départ du CEO Paul Lembrechts, la procédure de sélection de son successeur est entrée dans sa phase finale. La shortlist comprendrait encore trois candidats, chacun pouvant se targuer d’une large expérience auprès d’un des trois principaux groupes de presse flamands.

Le trio est composé de Peter Vandermeersch, ancien Rédacteur en chef du Standaard et de NRC, actuellement Editeur du groupe irlandais Independent News & Media (Mediahuis) ; Koen Clement qui a fait une bonne partie de sa carrière au Persgroep et qui lors de la sélection précédente avait terminé deuxième ; et enfin, Frederik Delaplace, actuellement CEO de Mediafin (De Tijd/L'Echo).

Par ailleurs, lors de la présentation des résultats annuels de la VRT à la Commission des médias, les conclusions ont démontré que la chaîne publique avait rempli l’intégralité des obligations de son contrat de gestion.

Le montant des coûts totaux s’élève pour 2019 à 447,4 millions d'euros (dont 88% ont été investis dans la programmation) pour 447,6 millions de revenus. Ce total se composait de 60,5% en fonds publics et 39,5% en revenus propres. Ceux-ci sont principalement issus de l’exploitation du contenu VRT (10,6%) et de la communication commerciale (17,2%). C'est 4,86 millions au-dessus du fameux plafond publicitaire de 72,84 millions d'euros mentionné dans le contrat de gestion de 2016 et depuis lors indexé annuellement. Une partie de cet excédent va au fonds des médias.
 
 

Archive / MEDIA