Nl
Close

INTELLIGENCE

Seen from Space : Au Grand-Duché comme ailleurs, la crise dope Internet et la télévision

Dimanche 19 Avril 2020

Seen from Space : Au Grand-Duché comme ailleurs, la crise dope Internet et la télévision

Sans faire concurrence à l'étude ILRES, qui demeure la source reconnue des audiences chez nos voisins, RTL et IP Luxembourg ont fait réaliser une rapide enquête sur les changements de consommation médias chez les résidents du Grand-Duché. L'étude était relativement simple, et centrée autour d'une question : "Depuis le début de la crise du coronavirus, dans quels médias vous informez-vous principalement pour suivre l'actualité ?".
La source la plus fréquemment mentionnée est online (33%) suivie de la télévision (27%). Si on prend en compte le top 3 déclaré des médias les plus utilisés, TV et Internet sont alors dans des positions inversées : la TV est en 1e position (74% en cumulant donc le statut de 1er, 2e et 3e média le plus utilisé) et Internet en 2e (69%). Les millennials luxembourgeois ressemblent assez fort à leurs aînés en termes de sources d'information principales : on y retrouve la paire TV et Internet dans le même ordre. La différence se marque avec un rang plus élevé pour les médias sociaux, 3e source mentionnée, et qui prennent le pas sur la radio. 

L'enquête conclut pourtant que tous les médias étudiés progressent en utilisation : si on fait le bilan des déclarations de diminution d'usage (elles sont moins nombreuses, mais il y en a) et celles de croissance, toutes les catégories gagnent. Tout le monde gagne bien, mais c'est la paire TV et Internet qui s'en tire le mieux. 

IP Luxembourg note encore que les différents supports de la marque RTL progressent, tout en suivant les tendances générales. En ce qui concerne les audiences web, les données de trafic CIM confirment ces tendances. Dans la crise Corona, les comportements se ressemblent assez bien d'un pays à l'autre : les médias locaux semblent avoir beaucoup gagné en attractivité.

Archive / INTELLIGENCE